vincent-perez

Vincent Pérez, parrain de «Enfants Cancers Santé Rhône-Loire» : son film, SEUL DANS BERLIN

Le jeudi 3 novembre, j’ai rencontré à Lyon, Vincent Pérez ! En qualité de parrain de l’association « Enfants Cancers Santé Rhône-Loire », Vincent Pérez était présent au cinéma Pathé Bellecour pour la projection en avant première nationale de son film « Seul dans Berlin ». Découvrez ici son interview !

Après « Si j’étais toi » en 2006 et « Peau d’ange » en 2001, le réalisateur, comédien, photographe et scénariste Vincent Pérez est de retour derrière la caméra avec « Seul dans Berlin », film dramatique germano-franco-britannique d’après l’œuvre de Hans Fallada publiée en 1947. Ce long métrage sortira dans près de 90 salles le 23 novembre 2016.

seul-dans-berlin

« Parfois, de simples lettres suffisent à ébranler une dictature. Parce que les citoyens allemands aussi ont résisté à Hitler et à la Gestapo pendant la Seconde Guerre mondiale. » Avec son 3ème long métrage, Vincent Pérez leur rend hommage.

Un condensé de mon histoire familiale

Né en Suisse d’une mère allemande victime de l’effondrement du 3eme Reich et d’un père espagnol dont le papa fût fusillé par les franquistes, Vincent Pérez a grandi en France. Obsédé une partie de sa vie par des zones d’ombres dans la mémoire familiale autour de cette Seconde Guerre mondiale, il a entrepris des recherches puis réalisé ce film : « Un condensé de mon histoire familiale, une histoire de résistants. »

vincent-perez-photo-bandeau

Toucher des Influenceurs

Seul dans Berlin raconte l’histoire d’Anne et Otto Quangel. Un couple vivant à Berlin en 1940 dans un quartier modeste. Leurs voisins sont des fervents nazis, des juifs, des sympathisants du régime, des intellectuels. Anna et Otto, choisissent de résister en déposant dans des cages d’escaliers auprès d’Influenceurs (avocats, médecins,  instituteurs, etc.) des messages qu’ils écrivent sur des cartes postales, à la manière de tweets qu’on publie aujourd’hui sur le média social Twitter. Anne et Otto diffuseront leurs messages pendant trois ans.

« Avec Brendan Gleeson, Emma Thompson, Daniel Brühl et Mikael Persbrandt, « Seul dans Berlin » évoque la résistance allemande au régime nazi et la vie des citoyens berlinois. Inspiré de l’histoire vraie d’Otto et Elise Hampel, executés en 1943 pour actes de résistance, ce long métrage a été présenté en Compétition lors du dernier Festival de Berlin. »

Il existe, il est là, il est puissant

Vincent Pérez : Ce film, il existe, il est là, il est puissant ! Et il est vendu dans 30 pays dans le monde. On y on voit qu’Otto et Anna réalisent des actes héroïques pour réveiller les consciences. Ce qui est beau ici, c’est de montrer un angle des allemands que l’on n’avait jamais vu avant. On y découvre des personnes actives face à la peur et à la milice, en Allemagne envahie par les nazis entre 1933 et 1940.

Vincent Pérez, acteur au grand coeur

Vincent Pérez : Depuis sept ans, dès que je peux participer à une récolte de fonds, je m’y investi pour cette association qui mérite d’être soutenue ! Par exemple, il y a deux ans, on a organisé une vente de moments d’exception en offrant deux places lors du tournage du film à Berlin ! Depuis quelques années, avec une centaine de triplettes, on participe à un tournoi de pétanque annuel d’« Enfants Cancers Santé  ».

enfants_cancer_sante-01

Bénédicte Grilhault des Fontaines, Présidente de l’asso

Ce soir-là, en présence de Bénédicte Grilhault des Fontaines, Présidente d’« Enfants Cancers Santé », nous avons échangé sur l’actualité cinématographique de Vincent Pérez et aussi sur l’association  dont le but est d’aider au financement de la recherche contre le cancer et les leucémies des enfants et adolescents, 2ème cause de mortalité infantile.

benedicte-et-vincent-v2

L’intégralité des recettes de cette avant première a été reversée au profit de l’association

Certaines formes de cancers chez l’enfant sont incurables. Aucun traitement ne fonctionne pour  un enfant atteint d’un cancer sur cinq  … nous ne pouvons l’accepter. Le budget national attribué  à la recherche sur la cancérologie pédiatrique ne suffit pas. Chaque année l’association « Enfants Cancers Santé » collecte plus de de 700.000 euros destinés au financement des programmes de recherche. Depuis 2006, l’association  a financé, à hauteur de 4 millions d’euros, 80 projets de recherche, essais thérapeutiques, projets structurants …redonnant de l’espoir aux familles et du souffle aux chercheurs.

Des relais, des médias

Vincent Pérez est sensible à l’engagement de « Enfants Cancers Santé ». Sa présence jeudi a offert  à l’association, l’opportunité de mettre en lumière ses actions. « Enfants Cancers Santé » a besoin de relais, de médias pour que  de nouveaux donateurs et adhérents les rejoignent.

« Quand on a compris de quel côté se trouve la bonne cause, il faut lutter pour elle. »

Pour en savoir plus sur « Enfants Cancers Santé », cliquez sur ce lien pour accéder au site web de l’association

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *