Archives pour la catégorie Cinéma

PRIX LUMIERE 2022 Tim Burton

Prix Lumière 2022 – Tim Burton, we love you !

Ému jusqu’aux larmes, le cinéaste a reçu le Prix Lumière sous l’ovation du public lyonnais.

Ni le sourire carnassier du Joker, ni les lames d’acier d’Edward ou la tignasse folle de Beetlejuice. Mais quelques créatures gothiques disséminées ça et là dans les gradins de l’Amphithéâtre 3000, avaient fait le déplacement pour acclamer leur maître.

Après Jane Campion en 2021, Tim Burton a reçu vendredi soir le 14e Prix Lumière devant les 3000 spectateurs du Centre des congrès de Lyon.

« Tim Burton, I love you ! », a scandé une jeune admiratrice devant le cinéaste ému aux larmes par la standing ovation de cinq minutes réservé par le public lors de son entrée en scène flamboyante sur le thème musical Batman (1989). « Je n’ai jamais ressenti autant d’amour que ce soir ! C’est un honneur d’être dans la ville natale du cinéma. Je n’ai jamais vécu ça. Je suis sans voix ! C’est l’une des plus belles choses qui me soit arrivée », a déclaré le cinéaste américain après que l’actrice italienne Monica Bellucci lui eut remis le Prix Lumière.

Au casting de cette célébration, Vincent Lindon, Tony Gatlif, Michèle Laroque, Claude Lelouch, Jean-Paul Rappeneau, Alice Taglioni, Vincent Perez ou encore Irène Jacob, la présidente de l’Institut Lumière, pour ne citer qu’eux.

« Vos rêves et vos cauchemars repoussent les murs en élargissant nos esprits. Vous faites partie de ces cinéastes visionnaires. Vos visions nous parviennent avec force et clarté. Elles sont si frappantes qu’on les croit bien réelles. Dans vos films, les monstres sont joyeux et émotifs. Votre cinéma nous aide à surmonter nos peurs et à accepter notre condition humaine. Ce sont des bouffées de cinéma libératrices », a-t-elle souligné.

Auparavant, Vincent Lindon a déclaré sa flamme à Tim Burton : « Vous inventez des monstres que l’on aimerait prendre dans nos bras. J’aimerais vous dire que votre œil est un grand cœur qui envoie la caméra courir vers les filles et les garçons », citant Jean-Luc Godard, avant de rendre hommage au cinéma français et à son modèle unique de financement. « Vous êtes un artiste total, en éveil constant, qui s’applique à donner une autre forme à la réalité ». Au piano, l’actrice Alice Taglioni, a offert un moment suspendu au public en interprétant le thème musical des Noces funèbres. Une surprise concoctée par l’actrice, pianiste de formation.

« J’ai bien conscience que Tim Burton est en train de se dire : who the fuck is this guy ? », a ensuite plaisanté dans un franglais impeccable l’humoriste Vincent Dedienne sous les rires de la salle, avant d’interpréter une version revisitée — truffée de références burtonniennes — de Papa, maman, de Georges Brassens et Patachou.

Pour clore la cérémonie en beauté, la chanteuse Imany a interprété Day-O (The Banana Boat Song), de Harry Belafonte, qui accompagne une scène culte de Beetlejuice (1988).


2022prix_PLAQUE_LeaRener-366ACTU
Vincent Dedienne, Irène Jacob, Monica Bellucci, Tim Burton, Imany, Alice Taglioni et Vincent Lindon © Léa Rener


Après son sacre et avant de laisser place à la projection de Dark Shadows, le Prix Lumière 2022 s’est prêté au jeu des photos et des autographes. Et comme dirait Beetlejuice : « It’s showtime ! »

Laura Lépine et Benoit Pavant

Monica Bellucci © Isabelle Barnel
Monica Bellucci © Isabelle Barnel
Irène Jacob © Isabelle Barnel
Irène Jacob © Isabelle Barnel
Raphaël Personnaz, Regis Warnier © Isabelle Barnel
Raphaël Personnaz, Regis Warnier © Isabelle Barnel
Alice Taglioni © Isabelle Barnel
Alice Taglioni © Isabelle Barnel
Vincent Perez © Isabelle Barnel
Vincent Perez © Isabelle Barnel

Share This:

DANS LA NUIT de Charles Vanel FESTIVAL LUMIERE 2022

LUMIERE 2022 – DANS LA NUIT de Charles Vanel

Le festival Lumière et l’Auditorium-Orchestre national de Lyon présentent

DANS LA NUIT

de Charles Vanel (1930)

CINÉ-CONCERT À L’AUDITORIUM DE LYON
JEUDI 20 OCTOBRE À 20H

ACCOMPAGNÉ À L’ORGUE PAR ADAM BERNADAC

DansLaNuit2

Une restauration conduite par l’Institut Lumière.

Achat des places

Tarif : 15 € / 13 € accrédités


L’événement cinéma muet du festival Lumière !


Grand chef-d’œuvre oublié, éclipsé par l’arrivée du parlant, invisible pendant des dizaines d’années, Dans la nuit revient sur les écrans cet automne avec une restauration conduite par l’Institut Lumière. L’événement cinéma muet de Lumière 2022, en collaboration avec l’Auditorium de Lyon.

“ J’ai mal choisi le moment pour me lancer dans la mise en scène. Le premier film que j’ai réalisé, Dans la nuit, fut aussi l’un des derniers films muets. Les distributeurs et les exploitants parisiens qui en étaient producteurs ne croyaient absolument pas au cinéma parlant. “Prenez patience, cette mode ne durera pas”. J’étais moins optimiste qu’eux et j’ai eu raison. ”

Charles Vanel


La restauration de Dans la nuit a été conduite par l’Institut Lumière.
Elle a été financée par le Centre National du Cinéma et de l’image animée, dans le cadre de l’aide sélective à la numérisation des œuvres cinématographiques du patrimoine.


Cette restauration a été effectuée par Éclair Classics,  à partir du négatif flam d’origine sauvegardé par la Cinémathèque française.
Elle a bénéficié du soutien de la maison CHANEL, de Laurent Gerra et de Michel Merkt.
La HFPA est associée à l’événement Dans la nuit.


Merci aux équipes de l’Institut Lumière, de la Cinémathèque française et d’Éclair Classics.

Share This:

VIVA MARIA Louis Malle

LUMIERE 2022 – Viva Maria !

Viva Maria !

de Louis Malle , France, Italie , 1965

Louis Malle

Amérique centrale, début du XXe siècle. Deux jeunes chanteuses (Jeanne Moreau, Brigitte Bardot) d’une troupe de music-hall ambulante s’éprennent du même homme, un révolutionnaire. Par amour, elles épousent sa cause, et après la mort de ce dernier, poursuivent la mission qu’il avait entamée, jusqu’au triomphe de la révolution.

Co-écrit avec Jean-Claude Carrière, qui venait d’achever Yoyo de Pierre Étaix, Viva Maria ! réunit deux des plus célèbres actrices du moment, Brigitte Bardot et Jeanne Moreau. Le tapage médiatique autour du tournage est démesuré : dès le premier jour, soixante-dix journalistes internationaux sont présents. Cette atmosphère contribue à rendre le tournage, qui se déroule au Mexique, très difficile. Les problèmes logistiques s’accumulent et le calendrier change constamment : les actrices sont malades l’une après l’autre, puis Louis Malle et bientôt l’équipe tout entière, enfin des pluies diluviennes et des chaleurs étouffantes ralentissent le tournage.

« Comme tant d’autres, parmi les gens de ma génération, j’étais un fan du cinéma américain de cette période, les années 40 et 50. Le western était un genre que nous adorions, bien entendu. Mon idée était de mettre deux femmes dans une situation où l’on a traditionnellement deux hommes, deux copains, dans les films hollywoodiens. » (Louis Malle in Conversations avec Louis Malle, Philip French, Denoël). Avec ce film d’action aux teintes de western et à l’inspiration buñuélienne (Juan Luis Buñuel sera d’ailleurs assistant sur le tournage), le cinéaste fait de ses héroïnes de véritables libératrices. Derrière un humour féroce, absurde et satirique, se dessine une prise de position politique et sociale : ceux qui oppriment la classe populaire et les révolutionnaires (les propriétaires terriens, les directeurs de banque, les bourgeois, les dictateurs, les Jésuites) sont furieusement dénoncés.

« Sur un territoire complètement différent, Viva Maria ! manifeste les contradictions déjà décelées dans Zazie, le télescopage de la dérision et de l’insurrection, du poétique et de l’anarchique, le décalage entre l’ambition du sens et les incertitudes de la forme. » (Pierre Billard, Louis Malle : le rebelle solitaire, Plon)

Les intentions du scénario sont louées, mais certains, dont le cinéaste lui-même, reconnaissent un traitement confus, qui manque d’efficacité. Pour autant, le film fut le plus gros succès public du cinéaste, après Au revoir les enfants (1987).

Viva Maria !
France, Italie, 1965, 1h57, couleurs, format 2.35

Réalisation Louis Malle
Assistants réalisation Volker Schlöndorff, Juan Luis Buñuel, Manuel Muñoz
Scénario Louis Malle, Jean-Claude Carrière  
Photo Henri Decaë
Musique Georges DelerueMontage Suzanne Baron, Kenout Peltier
Décors Bernard Evein
Costumes Pierre Cardin, Ghislain Uhry
Production Oscar Dancigers, NEF – Nouvelles Éditions de Films, Les Productions Artistes Associés, Vides-Film
Distributeur Malavida
 
Interprètes Jeanne Moreau (Maria I), Brigitte Bardot (Maria II), George Hamilton (Florès), Gregor von Rezzori (Diogène), Paulette Dubost (Madame Diogène), Claudio Brook (Rodolfo), Carlos López Moctezuma (Rodriguez), Poldo Bendandi (Werther)

Sortie en France 22 novembre 1965
Sortie en Italie 16 février 1966
Sortie en salles le 9 novembre 2022 par Malavida dans une rétrospective consacrée à Louis Malle
Remerciements à Gaumont


Séances

ACHAT mer 19 20h – UGC Astoria En présence de Régis Wargnier
ACHAT ven 21 21h15 – Pathé Bellecour
ACHAT dim 23 14h30 – UGC Confluence 
En présence de Jean-Paul Salomé

Share This:

THE WONDER Sebastian

LUMIERE 2022 – The Wonder

The Wonder

de Sebastián Lelio , États-Unis, Royaume-Uni, Irlande , 2022

Avant-première

Milieu du XIXe siècle. Lib Wright (Florence Pugh), une infirmière, arrive dans les Midlands irlandais, pour une tâche inhabituelle : observer une fillette de 11 ans, Anna O’Donnell (Kíla Lord Cassidy), qui n’aurait rien mangé depuis quatre mois et dit se nourrir de la « manne céleste ». Alors que les touristes pieux affluent dans le village, le conseil municipal engage Lib, ainsi qu’une religieuse, pour observer l’enfant et déterminer la cause du phénomène. Troublée par la ferveur qui entrave son enquête et harcelée par William Byrne (Tom Burke), un ambitieux journaliste londonien, Lib comprend que des mesures extraordinaires doivent être prises pour sauver Anna d’une situation de plus en plus explosive.


The Wonder
est le huitième film du cinéaste chilien Sebastián Lelio, grand spécialiste des portraits de femmes, dont le dernier film tourné au Chili, Une femme fantastique, en 2017, avait remporté l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Ce succès lui a ouvert les portes du cinéma anglophone : il a ainsi réalisé coup sur coup Désobéissance (2017), avec Rachel Weisz et Rachel McAdams, et Gloria Bell (2018), avec Julianne Moore, remake américain de son propre film de 2013. Il adapte aujourd’hui le roman de la Canadienne Emma Donoghue (dont un précédent ouvrage avait fourni la matière du film Room).

The Wonder raconte l’opposition entre une infirmière rationaliste (interprétée par la jeune comédienne anglaise Florence Pugh), formée aux soins modernes par Florence Nightingale, qu’elle a accompagnée pendant la guerre de Crimée, et une communauté qui veut croire aux miracles. Cette question de la foi – foi religieuse mais aussi foi dans le récit – est centrale au film, et Sebastián Lelio le signale d’emblée, via une scène d’ouverture qui met le récit en abyme.

« Il suffit d’une poignée de lieux de tournage, et de quelques plans « caravagesques » de l’héroïne, rôdant autour de l’auberge du village, pour dresser un tableau saisissant du chagrin et du désespoir. Tous ceux que nous rencontrons sont accompagnés par un ou plusieurs fantômes de la famine, et il n’est donc pas étonnant que les gens soient désireux de croire aux rumeurs d’une fille qui n’aurait pas besoin de manger. La partition étrange et ingénieuse de Matthew Herbert, toute en percussions et voix, ajoute au sentiment d’être entouré d’âmes perdues, tout comme les taches blanches qui scintillent comme des lucioles sur les visions de la lande inspirées au chef-opérateur Ari Wegner par les tableaux d’Andrew Wyeth, résultat du transfert des séquences numériques sur pellicule avant d’être scannées pour l’étalonnage. » (David Ehrlich, Indiewire, 3 septembre 2022)

The Wonder
États-Unis, Royaume-Uni, Irlande, 2022, 1h43, couleurs, format 2.39
 
Réalisation Sebastián Lelio
Scénario Sebastián Lelio, Alice Birch, d’après le roman de Emma Donoghue
Photo Ari Wegner
Musique Matthew Herbert
Montage Kristina Hetherington
Décors Grant Montgomery
Costumes Odile Dicks-Mireaux
Production Ed Guiney, Juliette Howell, Andrew Lowe, Tessa Ross, Element Pictures
 
Interprètes Florence Pugh (Lib Wright), Kíla Lord Cassidy (Anna), Tom Burke, Niamh Algar, Ciarán Hinds, Toby Jones, Elaine Cassidy
 
Présentation au Festival de Telluride 2 septembre 2022
Remerciements à Netflix
En avant-première de sa diffusion à partir de fin 2022

Séances

ACHAT lun 17 18h15 – Pathé Bellecour
En présence de Sebastián Lelio

Share This:

Two Lovers James Gray

LUMIERE 2022 – Two Lovers

Two Lovers

de James Gray , États-Unis, France , 2008

Invités du festival : James Gray

Brighton Beach, Brooklyn. Dévasté par une déception sentimentale, Leonard Kraditor (Joaquin Phoenix) revient vivre dans sa famille et fait la connaissance de deux femmes : Michelle (Gwyneth Paltrow), sa nouvelle voisine, aussi belle que mystérieuse, et Sandra (Vinessa Shaw), fille d’amis de ses parents, vers qui ceux-ci le poussent. D’abord rebelle à la pression familiale, Leonard commence à apprécier Sandra. Mais lorsque Michelle lui demande de l’aider à se libérer d’une liaison destructrice, tout bascule.

Un an seulement après La nuit nous appartient, James Gray, qui jusque-là signait un film tous les six ou sept ans, sort pour la première fois du genre policier. Le film est ainsi particulièrement attendu. Et rejoint immédiatement pleinement l’univers de James Gray.

Joaquin Phoenix, acteur fétiche du réalisateur, apparaît : imposant visuellement, mais toujours à rien de se briser. Il est Leonard, un homme bipolaire, à bout de course, qui cherche à mettre fin à ses jours en se noyant. En vain. Il rentre chez ses parents, se sèche, et reprend le cours normal de son mal-être. Fils d’un teinturier, sa voie semble toute tracée : reprendre l’affaire de ses parents, épouser Sandra. Elle est la raison, la stabilité, la perpétuation familiale. Mais il croise sa voisine Michelle, qu’il observera longuement. Elle devient une image fantasmée de l’amour.  Elle représente la passion, le danger, l’inconnu. Elles sont toutes les deux désirables.

À partir d’un motif universel – un homme partagé entre deux femmes –, James Gray signe une œuvre d’une grande élégance sur la question du déterminisme social et familial et sur le renoncement. Il filme les émotions avec précision (le besoin vital de Leonard de désirer en dehors de la voie tracée), n’ajoute jamais de pathos à la mélancolie, ne se positionne pas plus haut que ses personnages. Beauté des images, mise en scène subtile et classique, tout concourt ici à livrer des émotions d’une rare justesse.

« Two Lovers est directement enté sur l’inspiration noire de James Gray. Mais il est aussi un film très probe, fidèle aux exigences de son sujet et attentif aux vibrations du sentiment qu’il dissèque et qu’il rattache, avec une sécheresse inédite, aux mécanismes obstinés par lesquels la personnalité d’un homme se réduit à ce qui lui échappe. […]Two Lovers est l’histoire d’un amour, filmée comme un drame existentiel et une crise identitaire au sein des coordonnées humaines les plus ordinaires, un récit dont la fluidité reprend les méandres douloureux de la déception, et dont la mise en scène parvient à ménager, par un remarquable sens de la tension et de la distance mélancolique, l’irruption du plus grand lyrisme à l’intérieur même de l’immédiat. » (Franck Kausch, Positif n°573, novembre 2008)

Two Lovers
États-Unis, France, 2008, 1h50, couleurs, format 2.35
 
Réalisation James Gray
Scénario James Gray, Richard Menello
Photo Joaquin Baca-Asay
Musique Ella Fitzgerald, The Duke Ellington Orchestra, Dizzy Gillespie, Moby, Amália Rodrigues, Christopher Spelman…
Montage John Axelrad
Décors Happy Massee
Costumes Michael Clancy
Production Donna Gigliotti, James Gray, Anthony Katagas, 2929 Productions, Tempesta Films
Distributeur Wild Bunch Distribution
 
Interprètes Joaquin Phoenix (Leonard Kraditor), Gwyneth Paltrow (Michelle Rausch), Vinessa Shaw (Sandra Cohen), John Ortiz (José Cordero), Moni Moshonov (Reuben Kraditor), Isabella Rossellini (Ruth Kraditor)
 
Présentation au Festival de Cannes 19 mai 2008
Sortie en France 19 novembre 2008
Sortie aux États-Unis 20 mars 2009


Séances

ACHAT mar 18 21h30 – Pathé Bellecour En présence de Laurent Delmas (journaliste, auteur)

ACHAT jeu 20 16h15 – Comœdia En présence de Laurent Delmas (journaliste, auteur)

ACHAT ven 21 18h45 – UGC Confluence

Share This:

Marlène Jobert © Gaumont International / DR

Marlène Jobert, INVITÉE DU FESTIVAL LUMIERE 2022

Invitation à Marlène Jobert


« L’indestructible fragilité de Marlène Jobert fascine. » – Jean-Louis Bory

C’est l’une des grandes actrices du cinéma français. Marlène Jobert sera à Lyon pour montrer une sélection de ses films ainsi qu’un documentaire inédit signé Dominique Besnehard.

Après avoir débuté avec Jean-Luc Godard (Masculin féminin), elle devient l’une des stars les plus populaires des années 1970, aussi à l’aise dans les comédies de Michel Audiard ou Philippe de Broca que chez Claude Chabrol et Maurice Pialat (Nous ne vieillirons pas ensemble). Sa beauté piquante (et ses taches de rousseur  !), sa ténacité qui contraste avec sa fragilité apparente en ont fait une héroïne attachante.

Master class
Rencontre avec Marlène Jobert

Pathé Bellecour je 20 à 15h
Modérateur : Jean-Pierre Lavoignat

Une signature de son livre Les Baisers du soleil (J’ai lu, 2016) sera proposée à l’issue de la séance

Marlène Jobert présentera
C’est moi… Marlène Jobert le vendredi 21 octobre à 12h à la Villa Lumière
Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages le samedi 22 octobre à 11h15 à l’UGC Confluence
Nous ne vieillirons pas ensemble le jeudi 20 octobre à 17h15 au Pathé Bellecour
Le Passager de la pluie le vendredi 21 octobre à 10h30 à l’Institut Lumière
RENCONTRE avec Marlène Jobert le jeudi 20 octobre à 15h au Pathé Bellecour

La programmation

Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages de Michel Audiard (1968, 1h23, VFSTA)
Après avoir participé à un hold-up, Rita se voit privée par Charles de la part qui lui revenait. Elle se venge… Premier film réalisé par Michel Audiard, aux personnages savoureusement farfelus incarnés par Marlène Jobert, Françoise Rosay et Bernard Blier.
UGC Confluence me 19 18h45 | UGC Confluence sa 22 11h15

Le Passager de la pluie de René Clément (1970, 1h57)
Brooklyn, années 1980. La confrontation de deux frères : l’un est patron d’une boîte de nuit, l’autre est à la tête de la police new-yorkaise… Un polar intense dévoilant une relation filiale magnifiquement interprétée par Joaquin Phoenix et Mark Wahlberg.
UGC Confluence lu 17 13h45 | Institut Lumière ve 21 10h30 | Cinéma Opéra sa 22 16h15

Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat (1972, 1h47, VFSTA)
Jean est marié à Françoise mais a depuis plusieurs années une maîtresse : Catherine… Film ouvertement autobiographique, un récit des derniers mois d’une relation, porté par le duo Marlène Jobert et Jean Yanne.
UGC Confluence ma 18 18h45 | Pathé Bellecour je 20 17h15 | Comœdia sa 22 11h15

Documentaire
C’est moi… Marlène Jobert de Dominique Besnehard (2022, 52min)
Un documentaire vivant, à base d’images d’archives et d’interviews témoignant de la popularité de l’actrice Marlène Jobert tant pour sa personnalité que pour les rôles qu’elle a interprétés.
Villa Lumière ve 21 12h

Marlène Jobert © Gaumont International / DR
© Gaumont International / DR FAUT PAS PRENDRE LES ENFANTS DU BON DIEU POUR DES CANARDS SAUVAGES de Michel Audiard 1968

Share This:

LOGO LUMIERE 2022

LUMIERE 2022 – LES PARTENAIRES OFFICIELS

OCS, PARTENAIRE OFFICIEL DU FESTIVAL LUMIÈRE 2022

OCS est heureux d’être Partenaire Officiel de la quatorzième édition du Festival Lumière qui se tiendra dans les salles de Lyon et de sa Métropole du 15 au 23 octobre prochain. L’occasion notamment de remettre le Prix Lumière 2022 au prestigieux réalisateur Tim Burton.

Comme chaque année, dans la continuité du partenariat noué par Orange avec l’Institut Lumière, OCS solidifie sa synergie avec le Festival par le biais d’une programmation dédiée pour les amoureux de grand cinéma. Cette année, venant récompenser notre politique de préachats documentaires OCS Signature permettant de découvrir et redécouvrir le septième art, ses figures et ses coulisses parfois méconnues, nous sommes fiers de voir deux de nos programmes en sélection :
Europa Maudits – Metropolis (Lucien Production), documentaire de Claudia Collao
Juste une mise au point – Etienne Chatiliez (Moneypenny Production), documentaire de Sébastien Labadie

OCS GEANTS FAIT SON FESTIVAL
Soirée Barrymore

Le 4 octobre, OCS Géants vous propose une soirée spéciale consacrée à la plus célèbre et plus prestigieuse dynastie de comédiens de l’histoire du théâtre et du cinéma : Les Barrymore. Après Les invités de huit heures (de George Cukor, avec John Barrymore, Lionel Barrymore et Jean Harlow), ne manquez pas le grand documentaire inédit sur cette prestigieuse lignée artistique signé Sebastian Perez Pezzani et produit par Wichita Films Cycle Clint Eastwood.

Du 7 au 28 octobre, OCS rend hommage au tout premier récipiendaire du Prix Lumière ! Au programme du cycle, une poignée d’immanquables tirés de la longue et prestigieuse carrière de Clint Eastwood : Honkytonk Man, Firefox : L’arme absolue, De l’or pour les braves et La relève !

Nos incontournables

Et comme d’habitude, OCS Géants propose son lot d’incontournables pour amoureux de cinéma classique : Un après-midi de chien de Sidney Lumet (à l’honneur cette année à Lyon avec une grande rétrospective), la grande fresque amoureuse de David Lean Docteur Jivago, l’inquiétant Misery (en hommage à James Caan récemment disparu), le cultissime Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré, ou encore L’homme de la Sierra, Monsieur Hire, Le juge et l’assassin, Gueule d’amour, Belle de jour, Le spécialiste, Hôtel du Nord, Le Prince de New York.

…et bien plus encore !
Plus que jamais, OCS fête le cinéma de patrimoine.

Orange Restricted

CHANEL, PARTENAIRE OFFICIEL DU FESTIVAL LUMIÈRE

Pour la troisième année consécutive, CHANEL est Partenaire Officiel du festival Lumière dont la 14e édition se tiendra à Lyon du samedi 15 au dimanche 23 octobre 2022.

La Maison apporte son soutien aux masterclasses des invités d’honneur et au programme Histoire permanente des femmes cinéastes, qui met en lumière des réalisatrices méconnues. Cette année, une rétrospective est consacrée à Mai Zetterling (1925-1994), actrice suédoise devenue cinéaste à l’avant-garde des combats sociaux.

Deux films restaurés avec le soutien de CHANEL seront présentés en avant-première lors du festival : Dans la nuit de Charles Vanel et Mauvais sang de Leos Carax avec qui la Maison a collaboré pour le film Annette, sorti en 2021.

CHANEL et le cinéma

Ce partenariat avec le festival Lumière s’inscrit dans l’engagement continu de CHANEL pour le septième art. Gabrielle Chanel et le cinéma sont nés quasiment au même moment. Comme une évidence, leurs trajectoires n’ont cessé de s’interroger et de se répondre. La créatrice noua un dialogue créatif avec les plus grands cinéastes de son temps – Jean Cocteau, Robert Bresson, Jean Renoir, Luchino Visconti, Alain Resnais ou Louis Malle – et se lia d’amitié avec des actrices dont les noms seuls suffisent à éveiller l’imaginaire collectif, de Jeanne Moreau à Anouk Aimée en passant par Anna Karina, Romy Schneider, Delphine Seyrig ou encore Jane Fonda, qu’elle habilla à l’écran comme à la ville.

À la suite de Gabrielle Chanel, les deux directeurs artistiques de la Maison, Karl Lagerfeld puis Virginie Viard, ont approfondi ces liens en collaborant avec des cinéastes tels que Pedro Almodóvar, Sofia Coppola ou Anton Corbijn. Aujourd’hui, des actrices emblématiques du cinéma mondial comme Tilda Swinton, Penélope Cruz, Kristen Stewart et Marion Cotillard, ambassadrices et amies de la Maison, continuent d’incarner les créations de CHANEL.

Le Groupe Adéquat, renouvèle son engagement auprès du festival Lumière pour la 14ème édition, du 15 au 23 octobre 2022 !

Le Groupe Adéquat, acteur majeur du secteur des ressources humaines (travail temporaire, recrutement CDD et CDI, conseil) est heureux d’être de nouveau le partenaire officiel du Festival Lumière pour cette 14ème édition.

Depuis 2014, le groupe soutient le festival chaque année, avec toujours autant de plaisir et de fierté.

Au-delà de leur collaboration, le Festival Lumière et le Groupe Adéquat ont évolué et grandi ensemble jusqu’à dépasser les frontières. Le Festival Lumière est devenu le rendez-vous mondial des amoureux du cinéma classique avec plus de 170 000 festivaliers. Quant au Groupe Adéquat, fondé en 1987 par Jean-Marc Brun à Lyon, il fait aujourd’hui partie du TOP 50 des plus grandes sociétés mondiales du recrutement avec plus de 200 000 personnes par an accompagnées vers l’emploi fixe ou temporaire.

Dans le cadre de cette 14ème édition, l’engagement du Groupe Adéquat envers le festival Lumière est toujours animé par une volonté triple :
• Soutenir le rayonnement du 7ème art et de son patrimoine dans le monde
• Affirmer son attachement à Lyon et à sa richesse culturelle
• Promouvoir ce « festival pour tous » auprès de tous, clients et partenaires mais également candidats, intérimaires et salariés permanents.

Comme chaque année, le groupe Adéquat organisera un jobdating à destination des bénévoles du Festival Lumière afin d’accompagner les intéressés dans leur recherche d’emploi ou reconversion professionnelle.

A Propos du Groupe Adéquat

Fondé à Lyon (France) en 1987 par Jean-Marc BRUN, le Groupe Adéquat – toujours indépendant – fait aujourd’hui partie des 50 premières entreprises mondiales sur le marché du recrutement (données Staffing Industry Analysts).

Le Groupe Adéquat réalise un CA de plus d’1,1Mdrs € (2021), avec plus de 1 500 collaborateurs répartis dans 5 pays (France, Canada, Irlande, Pays Bas, Belgique). Le Groupe Adéquat ambitionne toujours de déployer son slogan “Simplement pour vous” dans de nouveaux pays dans les prochaines années.

Chopard Partenaire Officiel du Festival Lumière
Une éternelle histoire d’amour avec le 7ème art
Lyon – 15/23 octobre 2022

Partenaire du Festival Lumière depuis 2015, la Maison Chopard est heureuse de renouveler son engagement pour la 14ème édition de l’évènement, qui se tiendra dans les cinémas de Lyon du 15 au 23 octobre 2022.

Chopard apporte plus particulièrement son soutien à la section « Trésors et Curiosités ». Cette sélection met en avant des films peu connus et pourtant indispensables à la vitalité du 7ème art. Elle valorise le travail conséquent et actif des cinémathèques et des archives du monde entier pour restaurer et faire vivre le cinéma classique.

« J’admire le travail accompli par Thierry Frémaux et l’Institut Lumière de Lyon. Le Festival Lumière est un festival pour les amoureux du cinéma comme moi ! Il était donc naturel que Chopard soit associée à cette célébration de l’art cinématographique en tant que soutien à cette manifestation qui permet au public de s’évader au travers d’émotions et de films captivants. » Caroline Scheufele, coprésidente et directrice artistique

Chopard Loves Cinema

Mue par la passion pour le septième art de Caroline Scheufele, Chopard vit une histoire d’amour avec le cinéma. Depuis 25 ans, la Maison est un fidèle partenaire officiel du Festival de Cannes, et a l’honneur de fabriquer dans ses ateliers tous les prix décernés par le jury lors de la cérémonie de clôture, dont la prestigieuse Palme d’or.

Au fil des années, Caroline Scheufele a noué des liens indéfectibles avec de nombreux réalisateurs, artistes, stylistes, actrices et acteurs dont elle suit les créations. Elle a accompagné Chopard jusque sur les tapis rouges, contribuant à faire briller les actrices avec la Haute Joaillerie Chopard lors de la promotion de leurs films, et sur les écrans, comme en témoigne la récente participation de la Maison à des films tels que Rocketman (Dexter Fletcher, 2019), Aline (Valérie Lemercier, 2020) ou encore No Time To Die (Cary Joji Fukunaga, 2020).

L’histoire d’amour entre Chopard et le cinéma est aussi à l’origine du Trophée Chopard, remis chaque année depuis 2001 pour mettre en lumière une jeune actrice et un jeune acteur émergent sur la scène internationale.

Entre DESSANGE et le cinéma,
c’est une longue histoire d’amour !

Partenaire Officiel de grands festivals internationaux de cinéma, la Maison DESSANGE offre son savoir-faire et son expertise beauté au monde du 7e art.

DESSANGE est heureux de s’associer pour la quatorzième année consécutive au festival Lumière. Chaque jour, la Maison déploie ses talents au service de la beauté !

Les équipes des salons DESSANGE de Lyon* seront au service des actrices, acteurs et invités afin de les coiffer et de les maquiller dans un souci constant d’excellence.

Partenaire Officiel Coiffure du Festival de Cannes et du Festival International du Film de l’Alpe d’Huez, DESSANGE rivalise d’originalité et de glamour pour sublimer les femmes !


Share This:

OCS partenaire du Festival Lumière 2022

OCS, PARTENAIRE OFFICIEL DU FESTIVAL LUMIÈRE 2022

OCS est heureux d’être Partenaire Officiel de la quatorzième édition du Festival Lumière qui se tiendra dans les salles de Lyon et de sa Métropole du 15 au 23 octobre prochain. L’occasion notamment de remettre le Prix Lumière 2022 au prestigieux réalisateur Tim Burton.

Comme chaque année, dans la continuité du partenariat noué par Orange avec l’Institut Lumière, OCS solidifie sa synergie avec le Festival par le biais d’une programmation dédiée pour les amoureux de grand cinéma. Cette année, venant récompenser notre politique de préachats documentaires OCS Signature permettant de découvrir et redécouvrir le septième art, ses figures et ses coulisses parfois méconnues, nous sommes fiers de voir deux de nos programmes en sélection :

  • Europa Maudits – Metropolis (Lucien Production), documentaire de Claudia Collao
  • Juste une mise au point – Etienne Chatiliez (Moneypenny Production), documentaire de Sébastien Labadie

OCS GEANTS FAIT SON FESTIVAL

Europa Maudits – Metropolis
Vendredi 21 Octobre 14.15 à la Villa Lumière
Samedi 19 novembre 22.50 sur OCS Géants 2021 – Un documentaire de Claudia Collao
Sélection Festival Lumière 2022

Chef d’œuvre visionnaire et précurseur devenu emblème du cinéma de science-fiction, Metropolis de Fritz Lang fut aussi un gouffre financier, un creuset de drames humains, un objet de querelles de pouvoir, le miroir déformé d’une Allemagne en train de basculer. Ce projet colossal qui devait sauver le plus grand studio allemand, l’UFA, le précipitera dans les bras
d’un parti nazi en plein essor, qui voit dans Metropolis le reflet de son idéologie. Metropolis est avant tout l’aboutissement d’un rêve qui aura viré au cauchemar.

Juste une mise au point : Etienne Chatiliez
Samedi 15 Octobre 14.30 à la Villa Lumière
Dimanche 13 novembre 22.45 sur OCS Geants 2021 – Un documentaire de Sébastien Labadie
Sélection Festival Lumière 2022

Ce documentaire inédit s’inscrit dans une collection entièrement dédiée aux grands noms de la comédie à la Française. Au travers d’un entretien, ponctué d’images d’archives et d’extraits de ses films, nous retraçons la carrière du metteur en scène Etienne Chatiliez. En débutant avec le très célèbre, La vie est un long fleuve tranquille, qui sera suivi par d’autres œuvres marquantes telles que Tatie Danielle, Le bonheur est dans le pré ou encore Tanguy. Une filmographie solide constituée de comédies cultes !

Soirée spéciale Barrymore

Le 4 octobre, OCS Géants vous propose une soirée spéciale consacrée à la plus célèbre et plus prestigieuse dynastie de comédiens de l’histoire du théâtre et du cinéma : Les Barrymore. Après Les invités de huit heures (de George Cukor, avec John Barrymore, Lionel Barrymore et Jean Harlow), ne manquez pas le grand documentaire inédit sur cette prestigieuse lignée artistique signé Sebastian Perez Pezzani et produit par Wichita Films Cycle Clint Eastwood.

Les Invités de Huit Heures
Mardi 4 Octobre 21.00 sur OCS Geants
1933 – de George Cukor avec John Barrymore, Lionel Barrymore, Jean Harlow, Wallace Beery.

Plusieurs personnages se croisent autour d’une invitation à dîner organisée par la femme d’un industriel ruiné. Tous sont des imposteurs, des has been qui font semblant d’être riches alors qu’ils sont fauchés et qui essayent de survivre en sauvant les apparences.

Le Cri Barrymore
Mardi 4 Octobre 22.50 sur OCS Geants
2022 – documentaire de Sebastian Perez Pezzani

C’est une dynastie de comédiens qui a marqué Hollywood comme aucune autre ne l’a jamais fait. Et comme toutes les dynasties elle va connaitre un destin chaotique marqué par les succès, les scandales et les excès. Le cri Barrymore c’est l’histoire de 3 générations de comédiens qui, de la naissance du cinéma à l’avènement des réseaux sociaux, vont marquer
l’industrie du spectacle de leur talent

Cycle Clint Eastwood

Du 7 au 28 octobre, OCS rend hommage au tout premier récipiendaire du Prix Lumière ! Au programme du cycle, une poignée d’immanquables tirés de la longue et prestigieuse carrière de Clint Eastwood : Honkytonk Man, Firefox : L’arme absolue, De l’or pour les braves et La relève !

Honkytonk Man
Vendredi 7 Octobre 21.00 sur OCS Geants
1982 – de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Kyle Eastwood, John McIntire

Red Stovall écume les bars de sa campagne américaine depuis une bonne trentaine d’années. Il y joue ses compositions de country et vide des bouteilles de whisky. Malgré la tuberculose qui le ronge, il a pu décrocher une audition à Nashville.
Il s’y rend avec Whit, son neveu, et le grand-père du clan. Ce long voyage est l’occasion de multiples arrêts…

Firefox : l’Arme Absolue
Vendredi 14 Octobre 21.00 sur OCS Geants
1982 – de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Freddie Jones, David Huffman

Baranovich et Semelovsky, deux savants soviétiques géniaux, ont mis au point un avion capable d’atteindre Mach 5 et de lâcher ses bombes sur simple impulsion psychique du pilote. Une arme terrible qui assurerait à terme la suprématie soviétique dans les airs si Baranovich et Semelovsky, juifs et dissidents, n’avaient décidé de l’offrir aux Etats-Unis. Un seul homme est capable de voler le prototype au nez et à la barbe des Russes..

De l’Or pour les Braves
Vendredi 21 Octobre 21.00 sur OCS Geants
1970 – de Brian G. Hutton avec Clint Eastwood, Telly Savalas,
Donald Sutherland, Don Rickles

Quelque part en Lorraine, pendant la Seconde Guerre mondiale, le sergent Big Joe et son équipe de cinq hommes capturent un colonel de la Wehrmacht. Décidés à prendre du bon temps, ces GIs fourbus interrogent le gradé pour en savoir plus sur les filles et les divertissements de la région. Saoulé par ses geôliers, eux-mêmes bien éméchés, le prisonnier dit tout, et même un peu plus. Il révèle ainsi à Kelly, l’un des GIs, l’emplacement d’un dépôt d’or nazi quelque part derrière les lignes ennemies…

La Relève
Vendredi 28 Octobre 21.00 sur OCS Geants
1990 – de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Charlie Sheen, Raul Julia

Nick Pulovski, un ancien champion de courses automobiles qui s’est reconverti dans la police, agace ses supérieurs à cause de ses méthodes expéditives. C’est pourtant bien en raison de sa sulfureuse réputation qu’il est choisi pour enquêter sur un gang de voleurs de voitures. Comme son
coéquipier a été tué en service, on lui adjoint un nouveau partenaire, David Ackerman, jeune homme bien sous tous rapports…

Nos incontournables

Et comme d’habitude, OCS Géants propose son lot d’incontournables pour amoureux de cinéma classique : Un après-midi de chien de Sidney Lumet (à l’honneur cette année à Lyon avec une grande rétrospective), la grande fresque amoureuse de David Lean Docteur Jivago, l’inquiétant Misery (en hommage à James Caan récemment disparu), le cultissime Mes meilleurs copains de Jean-Marie Poiré, ou encore L’homme de la Sierra, Monsieur Hire, Le juge et l’assassin, Gueule d’amour, Belle de jour, Le spécialiste, Hôtel du Nord, Le Prince de New York….

…et bien plus encore !
Plus que jamais, OCS fête le cinéma de patrimoine

Orange Restricted

Share This:

FESTIVAL LUMIERE - TIM BURTON

FESTIVAL LUMIERE : CHANEL & TIM BURTON !

TIM BURTON
Prix Lumière 2022

Tim Burton © Leah Gallo

Il s’agit d’un artiste qui a offert au cinéma mondial un univers d’une cohérence rare et d’un impact esthétique sans précédent dans la culture populaire : TIM BURTON recevra le 14 e Prix Lumière en octobre. Il succède à Jane Campion en 2021, aux frères Dardenne en 2020 et Francis Ford Coppola en 2019.

Visionnez le CLIP

C’est un visionnaire, un styliste et un artiste qui a offert au cinéma mondial un univers d’une cohérence rare et d’un impact esthétique sans précédent dans la culture populaire. Le réalisateur, scénariste, producteur, conteur et poète à l’imagination sans limite Tim Burton recevra le 14 e Prix Lumière cet automne à Lyon, lors du festival Lumière qui aura lieu du samedi 15 au dimanche 23 octobre 2022.

FESTIVAL LUMIERE - TIM BURTON


Dès ses premiers films et ses premiers succès, Burton installe son univers, savant mélange d’un style très personnel et de références romanesques et picturales qui traversent toute l’histoire de l’art. Entre gothique et baroque, comédie, horreur, romantisme et mélancolie.


Beetlejuice (1988) et Edward aux mains d’argent (1990), tout comme sa sublime interprétation du classique de la culture comics Batman (1989 et 1992), l’installent au firmament. Fascination du monstre, du marginal, du caillou dans la chaussure d’une Amérique corsetée par sa normativité et ses interminables banlieues pavillonnaires.


Squelettes, sorcières, lutins, fantômes, robots, singes anthropomorphes, femme-chat ou cavalier sans tête hantent l’œuvre du cinéaste, qui définit le conte La Belle et la Bête comme la « matrice indispensable », le « conte dont tous les films de genre et de monstres s’inspirent ». Histoire d’amour impossible dont l’empreinte va s’imprimer tout au long de sa carrière.


L’œuvre de Tim Burton, ce sont aussi d’hilarantes comédies, musicales, fantastiques ou horrifiques : Mars Attacks ! (1996), Sweeney Todd : le diabolique barbier de Fleet Street (2007), Dark Shadows (2012), Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête (1999). Et un travail unique sur l’animation qui traverse sa filmographie. Une exploration des coins, des recoins et des possibilités de son art. Et de Big Fish (2003) à Ed Wood (1994), de Alice (2010) à Dumbo (2019), à la recherche de la meilleure façon de raconter une histoire. Dans les pas d’Edgar Allan Poe et de Lewis Carroll.


Impossible de penser Burton sans la pléiade d’acteurs qui a accompagné sa carrière : Johnny Depp et Helena Bonham Carter bien-sûr, mais aussi Michael Keaton, Winona Ryder, Jack Nicholson, Danny DeVito, Michelle Pfeiffer, Glenn Close, Christina Ricci, Eva Green et bien sûr Marion Cotillard dans Big Fish.

Des fidèles qui ont contribué à donner vie à l’univers du maître, qui cite le grand acteur du muet Lon Chaney (l’homme aux mille visages) comme l’une de ses inspirations originales.

Sa longue collaboration avec le compositeur Danny Elfman, qui écrit pour lui quelques-uns des plus beaux thèmes du cinéma contemporain, a contribué à forger la légende Burton, devenue, en 35 ans de carrière, une véritable rock-star du 7e art.

Cet automne, Lumière 2022 proposera donc une plongée au pays des merveilles quelque part entre l’Americana et ses légendes, l’Angleterre victorienne, les mégalopoles futuristes et les lotissements de banlieue, en compagnie des héros, des monstres, des héros monstrueux ou des monstres héroïques du monde de Tim Burton !

Tim Burton succédera à Jane Campion, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Francis Ford Coppola, Jane Fonda, Wong Kar-wai, Catherine Deneuve, Martin Scorsese, Pedro Almodóvar, Quentin Tarantino, Ken Loach, Gérard Depardieu, Milos Forman et Clint Eastwood.


Il sera à Lyon du jeudi 20 au dimanche 23 octobre. Il recevra le Prix Lumière à Lyon, le vendredi 21 octobre 2022.

Le Prix Lumière a été créé en 2009 par l’Institut Lumière pour célébrer une personnalité pour l’ensemble de son œuvre et le lien qu’elle entretient avec l’histoire du cinéma. Il est remis à Lyon, ville de naissance du cinématographe Lumière, et est devenu avec les années l’un des prix les plus prestigieux reconnus par la profession et la presse internationale.

Master class

Rencontre avec Tim Burton
Célestins, Théâtre de Lyon 
Vendredi 21 octobre à 15h (bientôt en billetterie)

Remise du prix lumière à Tim Burton

Amphithéâtre – Centre de Congrès
Vendredi 21 octobre en soirée (bientôt en billetterie)
Une cérémonie en présence de nombreux invités.
Film annoncé prochainement

Nuit Tim Burton

Halle Tony Garnier
Samedi 22 octobre à 21h
Beetlejuice de Tim Burton (1h32)
 Suivi de Ed Wood de Tim Burton (2h07)
 Suivi de Mars Attacks! de Tim Burton (1h45)
 Suivi de Sleepy Hollow : La Légende du cavalier sans tête de Tim Burton (1h45, int -12ans)

LA PROGRAMMATION


Pee-Wee Big Adventure
de Tim Burton (Pee-Wee’s Big Adventure, 1985, 1h31) Pee-Wee est dévasté : sa bicyclette a disparu. Il part à sa recherche… Premier long métrage de Tim Burton, le film est un immense succès commercial : un monde comme une énorme fête foraine baigné dans la première composition pour le cinéma de Danny Elfman.
Lumière Bellecour lu 17 20h30 | Cinéma Opéra me 19 16h45 | Pathé Bellecour sa 22 16h45

Beetlejuice de Tim Burton (1988, 1h32)
Adam et Barbara meurent dans un brutal accident. Fantômes, ils reviennent hanter leur maison dans laquelle une famille s’installe… Une comédie gothique délirante et poétique à l’humour noir irradiant.
UGC Astoria di 16 14h30 | Corbas ma 18 20h | UGC Confluence je 20 22h |
Halle Tony Garnier sa 22 21h (Nuit Tim Burton : 1er film)

Batman de Tim Burton (1989, 2h06)
La violence, l’anarchie et la corruption règnent sur Gotham City. Un mystérieux justicier, Batman, surgit de l’ombre… Adapté du célèbre comic, Tim Burton fait de Batman une œuvre personnelle : un film sombre dans un Gotham d’une noirceur effrayante.
Craponne di 16 18h | Pathé Vaise lu 17 20h30 | UGC Astoria ma 18 16h45 | Institut Lumière je 20 19h15 |
Lumière Terreaux ve 21 16h45 | Pathé Bellecour di 23 14h45

Edward aux mains d’argent de Tim Burton (Edward Scissorhands, 1990, 1h45) Edward est la création d’un génial inventeur, décédé avant d’avoir pu lui greffer les mains. À la place de celles-ci, des lames et ciseaux tranchants… Une histoire d’amour romantique incarnée par Winona Ryder et Johnny Depp qui deviendra l’alter ego du cinéaste dans son œuvre future.
Halle Tony Garnier di 23 15h

Batman : Le Défi de Tim Burton (Batman Returns, 1992, 2h06)
Des malfaiteurs déguisés en clowns et un mystérieux « Pingouin » sèment la terreur dans les rues de Gotham City… Une satire marquée de l’Amérique dans un univers où tout est flou, portée par des personnages ambivalents.
UGC Astoria ma 18 19h30 | Institut Lumière je 20 22h | Comœdia ve 21 14h30 | Lumière Terreaux di 23 17h30

Ed Wood de Tim Burton (1994, 2h07)
Edward D. Wood Jr. veut faire du cinéma, mais le cinéma ne veut pas de lui et de son étrangeté… Le portrait d’un cinéaste au travail au temps du vieil Hollywood dans un noir & blanc impeccable. Avec le superbe duo Johnny Depp et Vincent Price.
Pathé Bellecour di 16 17h | UGC Confluence me 19 18h30 | Tassin la Demi-Lune je 20 20h30 |
Halle Tony Garnier sa 22 21h (Nuit Tim Burton : 2e film)

Mars Attacks! de Tim Burton (1996, 1h45)
Tandis que des martiens approchent de la Terre, à la Maison Blanche c’est le branle-bas de combat… Entre la pop culture et la SF des années 1950, Mars Attacks! réunit un casting grandiose. Un film profondément inventif et d’une drôlerie infinie.
Comœdia lu 17 11h15 | Pathé Bellecour je 20 22h | Halle Tony Garnier sa 22 21h (Nuit Tim Burton : 3e film) |
Villa Lumière di 23 19h

Sleepy Hollow : La Légende du cavalier sans tête de Tim Burton (Sleepy Hollow, 1999, 1h45, int -12ans)
1799. Ichabod Crane, inspecteur de police, est envoyé dans le village de Sleepy Hollow pour enquêter sur des crimes et des victimes décapitées… Adaptation gothique et élégante d’une célèbre légende américaine, avec Johnny Depp et Christina Ricci.
Institut Lumière sa 15 19h45 | Comœdia ma 18 14h15 | Décines me 19 14h30 | UGC Confluence ve 21 14h |
Halle Tony Garnier sa 22 21h (Nuit Tim Burton : 4e film)

Big Fish de Tim Burton (2004, 2h05)
Will, qui ne supporte pas les récits fantasques de son père, s’éloigne de lui. Quand il le sait malade, il revient, espérant connaître sa véritable histoire… Un conte moderne, plein d’imagination et de délicatesse, avec Ewan McGregor et Albert Finney.
UGC Astoria lu 17 20h | Francheville me 19 20h30 | Lumière Terreaux je 20 14h15 | UGC Confluence sa 22 10h45 |
UGC Confluence di 23 17h15

Charlie et la chocolaterie de Tim Burton (Charlie and the Chocolate Factory, 2005, 1h55)
Charlie trouve dans une plaque de chocolat le ticket d’or, qui lui ouvre les portes de la légendaire et secrète chocolaterie de Willy Wonka… Roald Dahl adapté par Burton, avec Johnny Depp. Une féérie et une charge réjouissante contre l’enfant-roi.
Comœdia di 16 10h45 en VF | Lumière Bellecour me 19 20h30 | UGC Confluence je 20 13h45

Les Noces funèbres de Tim Burton et Mike Johnson (Corpse Bride, 2005, 1h17)
IXe siècle, Europe de l’Est. Victor découvre l’Au-delà après avoir épousé sans le vouloir le cadavre d’une mystérieuse mariée… Film d’animation, conte enchanteur drôle et fantaisiste, avec les voix de Johnny Depp, Helena Bonham Carter et Emily Watson.
UGC Part-Dieu di 16 15h45 | Lumière Terreaux lu 17 17h | Institut Lumière ma 18 18h15 |
UGC Confluence me 19 14h30 en VF | Meyzieu sa 22 20h | UGC Astoria di 23 14h30 en VF

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street de Tim Burton (Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street, 2007, 1h56, int -12ans)
Après quinze ans passés en prison, Sweeney Todd, barbier, reprend son échoppe et veut se venger du juge Turpin qui l’a condamné… Un drame macabre, où le sang coule à flots, avec Helena Bonham Carter, Johnny Depp, Alan Rickman et Timothy Spall.
UGC Confluence di 16 16h | Cinéma Opéra ma 18 19h | Pathé Bellecour ve 21 21h45 | Comœdia sa 22 17h30

Frankenweenie de Tim Burton (2012, 1h27)
Sparky, le chien adoré de Victor, est renversé par une voiture. Victor tente de le ramener à la vie… Une animation d’une fluidité remarquable, une narration ponctuée de rebondissements, des expressions des personnages très sensibles.
Pathé Bellecour ma 18 14h30 en VF | Villa Lumière me 19 14h en VF | UGC Confluence di 23 11h15

Big Eyes de Tim Burton (2014, 1h47)
Margaret et Walter Keane sont tous deux peintres. Le couple s’encourage mutuellement et expose ensemble… Une tragi-comédie inspirée de l’histoire vraie des époux Keane, interprétée par Amy Adams et Christoph Waltz.
Pathé Bellecour ma 18 16h15 | UGC Astoria je 20 17h30 | UGC Confluence ve 21 11h

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton (Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children, 2016, 2h07)
Jake, à la mort de son grand-père, découvre l’orphelinat pour enfants particuliers dirigé par Miss Peregrine… Un film baigné dans une poésie mélancolique, au casting exceptionnel : Judi Dench, Terence Stamp, Eva Green.
Pathé Bellecour sa 22 10h45

Dumbo de Tim Burton (2019, 1h52)
Holt Farrier, ancienne gloire du cirque, se voit confier la mission de prendre soin d’un éléphanteau aux oreilles gigantesques… Une satire de la société du spectacle portée par Colin Farrell, Danny DeVito, Michael Keaton et Eva Green.
Comœdia di 23 10h45 en VF

Scénariste :

L’Étrange Noël de Monsieur Jack de Henry Selick (The Nightmare Before Christmas, 1993, 1h16)
Jack, le roi des citrouilles, est las d’organiser Halloween. Dans la forêt, il découvre “Noëlville” et envie la joie de ce pays… Projet créé et développé par Burton, une comédie musicale qui révolutionna l’animation image par image.
Halle Tony Garnier di 16 15h en VF | Pathé Bellecour sa 22 22h15

CHANEL

CHANEL, PARTENAIRE OFFICIEL DU FESTIVAL LUMIÈRE


Pour la troisième année consécutive, CHANEL est Partenaire Officiel du festival Lumière dont la 14 e édition se tiendra à Lyon du samedi 15 au dimanche 23 octobre 2022.


La Maison apporte son soutien aux masterclasses des invités d’honneur et au programme Histoire permanente des femmes cinéastes, qui met en lumière des réalisatrices méconnues.
Cette année, une rétrospective est consacrée à Mai Zetterling (1925-1994), actrice suédoise devenue cinéaste à l’avant-garde des combats sociaux.


Deux films restaurés avec le soutien de CHANEL seront présentés en avant-première lors du festival : Dans la nuit de Charles Vanel et Mauvais sang de Leos Carax avec qui la Maison a collaboré pour le film Annette, sorti en 2021.


CHANEL et le cinéma


Ce partenariat avec le festival Lumière s’inscrit dans l’engagement continu de CHANEL pour le septième art. Gabrielle Chanel et le cinéma sont nés quasiment au même moment.


Comme une évidence, leurs trajectoires n’ont cessé de s’interroger et de se répondre. La créatrice noua un dialogue créatif avec les plus grands cinéastes de son temps – Jean Cocteau, Robert Bresson, Jean Renoir, Luchino Visconti, Alain Resnais ou Louis Malle – et se lia d’amitié avec des actrices dont les noms seuls suffisent à éveiller l’imaginaire collectif, de Jeanne Moreau à Anouk Aimée en passant par Anna Karina, Romy Schneider, Delphine Seyrig ou encore Jane Fonda, qu’elle habilla à l’écran comme à la ville.

Prod DB © Orphee Arts – Gaumont – Tritone Cinematografica / DR LUMIERE de Jeanne Moreau 1976 FRA./ITA. avec Jeanne Moreau portrait, vent, cheveux au vent autre titre: Scene di un’amicizia tra donne (italie)


À la suite de Gabrielle Chanel, les deux directeurs artistiques de la Maison, Karl Lagerfeld puis Virginie Viard, ont approfondi ces liens en collaborant avec des cinéastes tels que Pedro Almodóvar, Sofia Coppola ou Anton Corbijn.

Aujourd’hui, des actrices emblématiques du cinéma mondial comme Tilda Swinton, Penélope Cruz, Kristen Stewart et Marion Cotillard, ambassadrices et amies de la Maison, continuent d’incarner les créations de CHANEL.

Share This:

FILMORAMAX

FILMORAMAX, FESTIVAL INTERNATIONAL DU COURT-MÉTRAGE


L’aventure du festival international du court métrage Filmoramax reprend du 27 septembre au 1er octobre 2022 à Lyon

2ème ÉDITION DU FESTIVAL FILMORAMAX

Le festival est co-fondé par trois amis de longue date Arnaud Mizzon, Patrice Revaux et Baptiste Brun et dirigé par Arnaud Mizzon.

Filmoramax a pour objectif de valoriser l’industrie du court métrage comme tremplin pour les futurs grands réalisateurs.

OCS est le partenaire officiel du festival et permet au grand vainqueur de la compétition de voir son film acheté et diffusé par la chaîne.

Durant 5 jours, Filmoramax présente des courts métrages venant du monde entier : 20 films en compétition internationale, 6 films en compétition régionale, et 15 films en hors compétition, et aura le plaisir d’accueillir son public dans les salles du Pathé Bellecour, du Comoedia et de l’UGC ciné cité Part-Dieu.

À l’issue de cette compétition, 9 prix seront décernés :

  • Grand Prix Filmoramax
  • Prix de la meilleure actrice
  • Prix du meilleur acteur
  • Prix du meilleur réalisateur / réalisatrice
  • Prix du meilleur scénario
  • Prix du jury
  • Prix du public
  • Prix du meilleur film régional
  • Prix du meilleur premier film décerné par l’entreprise LIP, grand partenaire du festival.

Pour cette 2ème édition, Filmoramax a le bonheur d’accueillir AirFrance, La Banque Populaire, Orange et MYM auprès de LIP, et OCS, ses partenaires officiels.

Copyrigths : Sarah Mangeret

LA SÉLECTION

COMPÉTITION INTERNATIONALE

  • Le Censeur de Rêves de Léo BERNE & Raphaël RODRIGUEZ – FRANCE
  • The Criminals de Serhat KARAASLAN – TURQUIE
  • The cove de Caroline MAILLOUX – CANADA
  • The Lone Wolf de Filipe MELO – PORTUGAL
  • Prudence Ledoux à le vent en poupe de Laura PIANII – FRANCE
  • Je Joue Rodrigue de Johann DIONNET – FRANCE
  • Boxballet de Anton DYAKOV – RUSSIE
  • Palissade de Pierrick CHOPIN – FRANCE
  • Les Enfants de Bohème de Judith CHEMLA – FRANCE
  • Erratum de Giulio CALLEGARI – FRANCE
  • Bottle Cap de Marie HYON & Marco SPIER – ETAT-UNIS
  • High Sky Low Land de Maria ERIKSSON-HECHT – SUÈDE
  • Mauvaise troupe de Nolwenn LEMESLE – FRANCE
  • Lamento de Rubén SANCHEZ – ESPAGNE
  • Mirage de Sil VAN DER WOERD – PAYS-BAS
  • Le bain de Anissa DAOUD – TUNISIE
  • Warsha de Danai BDEIR – LIBAN
  • Partir un jour de Amélie BONNIN – FRANCE
  • Datsun de Mark ALBISTON – NOUVELLE ZÉLANDE
  • Horizon of Success de Théophile GIBAUD – FRANCE
  • La Débandade de Fanny DUSSART – FRANCE
Warsha/ Danai Bdeir

COMPÉTITION RÉGIONALE

  • Warning de Axel ZEILIGER – FRANCE
  • Spoon de Arthur CHAYS – FRANCE
  • À point de Sébastien LAGOSZNIAK – FRANCE
  • Délivre nous du mal de Pierre-Marie Charbonnier et Simon PIERRAT – FRANCE
  • Delivery to hell de Michael DRAI – FRANCE
  • La couleur du ciel de Owen ARCHINET- FRANCE

HORS COMPÉTITION

  • Shahin – de Amin KAMALI – FRANCE
  • Harmony – de Céline GAILLEURD & Olivier BOHLER – FRANCE
  • Vieille Peau – Julie REMBAUVILLE & Nicolas BIANCO-LEVRIN – FRANCE
  • North Star – de P.J. PALMER – USA
  • Night Breakers – de Gabriel CAMPOY & Guillem LAFOZ – USA
  • Spider de Nash EDGERTON – AUSTRALIE
  • Bear de Nash EDGERTON – AUSTRALIE
  • Shark de Nash EDGERTON – AUSTRALIE
  • Le Rite de Niels SCHNEIDER – BELGIQUE
  • Ulyx de Emeric LEPRINCE et Hugo ROBLIN – FRANCE
  • Spinebuster de Ronan BERTRAND – FRANCE
  • Pin Pon de Baptiste DRAPEAU – FRANCE
  • Venise n’existe pas de Ana GIRARDOT – FRANCE
  • Bainne de Jack Reynor – IRLANDE

Venise n’existe pas / Ana Girardot

JURY

Filmoramax est très fier d’accueillir l’actrice et réalisatrice Ana Girardot en Présidente du Jury. Elle sera accompagnée d’Anaïde Rozam, Eden Ducourant, Anthony Marciano et Redouanne Harjane.

Ana Girardot
Ana Girardot est révélée en 2010 dans le film Simon Werner a disparu… présenté à Cannes et nommé aux Césars. Elle obtiendra par la suite des rôles significatifs dans des films et séries tels que Les revenants, Cloclo, La prochaine fois je viserai le coeur, Deux moi… Récemment, le public l’a redécouverte dans Ogre de Arnaud Malherbe, La flamme et Le flambeau de Jonathan Cohen ou encore la série Totems sur Amazon Prime. Elle a également réalisé son premier court métrage en 2021 : Venise n’existe pas, qui sera présenté à Filmoramax en hors compétition.

Anaïde Rozam
Anaïde Rozam fait partie de la nouvelle génération d’acteur. Elle fait sa première apparition sur le grand écran dans Les Olympiades de Jacques Audiard et a joué récemment dans Sans filtre et La cour des miracles de Carine May et Hakim Zouhani, qui a été présenté au festival de Cannes 2022, en sélection officielle. À côté de son métier d’actrice, elle réalise également des vidéos humoristiques sur son compte Instagram.

Anthony Marciano
Anthony Marciano se lance dans sa carrière de réalisateur en 2013, avec la comédie régressive Les Gamins avec Max Boublil et Alain Chabat. Deux ans plus tard, il revisite avec son ami Max Boublil le célèbre mythe du voleur de Sherwood dans Robin des bois, la véritable histoire. En tant que scénariste il a récemment écrit pour les longs métrages Forte et Envole-moi.

Eden Ducourant
Eden Ducourant s’est fait connaitre dans la série Pour Sarah et Une mère parfaite, sortit récemment sur TF1. et Netflix. Elle s’est aussi imposée au cinéma avec son rôle principal dans le court métrage Aurélia, son rôle dans la comédie Bis ou le film Les chatouilles. Son talent de réalisatrice se fait connaitre avec ses courts métrages Les mémoires du temps, Bite con merde, ou Je suis la clé du problème, qu’elle réalise avec son frère. Ils ont aussi réalisé ensemble le clip de la Fondation des femmes, sortit en 2021.

Redouanne Harjane
Redouanne Harjane est humoriste, musicien et acteur. En 2009, il crée son premier one-manshow, Le Diable et la tempête. Une année plus tard, il assure la première partie du spectacle de Jamel Debbouze. Intégrant la troupe du Jamel Comedy Club, il y joue son second stand-up, Dans la tête de Redouanne Harjane. En 2011, Redouanne Harjane fait ses débuts au cinéma dans Les Mythos et fait aussi des apparitions dans les films L’Écume des jours, Prêt à tout, Comment c’est loin, etc. Il obtiendra son premier rôle principal dans M de Sara Forestier. Il a dernièrement joué dans Le nouveau jouet de James Huth et Le dernier Juif de Noé Débré, et a créé son spectacle Redouanne est Harjane, en 2017.

LES ÉVÉNEMENTS


Masterclass avec Adrien BRETET
Thème : Du court au long métrage
Mercredi 28 septembre à 14h30 // Pathé Bellecour

Adrien Bretet est producteur de cinéma et a remporté en 2020 le César du meilleur court métrage avec le film de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller : Pile Poil. Il a également créé sa propre société de production PICTOR avec qui il a récemment produit les films Kenavo, Les Aniamaux sauvages, et Sans Suite.


Le Café des Réalisatrices


Mercredi 28 septembre à 10h //Showroom Made.com
Le Café des réalisatrices est un moment d’échange où réalisatrices, scénaristes, productrices, journalistes et futures cinéastes se réunissent pour partager leur point de vue sur la place des femmes dans le milieu du 7ème art. Le but est également de partager son expérience de réalisatrice, ses inspirations, et de donner des conseils aux étudiants qui souhaitent entreprendre une carrière dans le cinéma.

Cette année, le festival a l’honneur de recevoir en ambassadrices de l’événement :

  • Charlène Favier, réalisatrice du film Slalom, nommé deux fois aux Césars.
  • La réalisatrice et scénariste Alice Vial notamment connu en tant que scénariste du film Les Innocentes. Elle est en train de réaliser la prochaine série OCS, Septième ciel.
  • La productrice césarisée des Films grand huit Pauline Seigland
  • Jessica Palud, réalisatrice du film Revenir et des courts mértage Marlon et Poupée. Elle est en train de produire son prochain long métrage : Maria.

Nous accueuillons également Claudia Cochet, la gagnante du concours Tik Tok du Festival de Cannes et la fondatrice de l’Équipe des Lyonnes, Alexandra Carraz-Ceselli

Les showcases musicaux

Les showaces sont des soirées musicales privées qui ont lieu tout au long du festival.

  • Filmoramax a l’honneur d’accueuillir MB14 en concert d’ouverture lors de la cérémonie d’ouverture du festival au Pathé Bellecour.
  • La chanteuse Joyce Jonathan proposera un concert au showroom Made.com lors d’une soirée «Mode avion» en partenariat avec AirFrance.
  • Filmoramax accueillera aussi le duo de musiciens de musiques électroniques French Fuse et la chanteuse franco-américaine Naïka, qui délivreront tous les deux un concert au showroom de la marque Made.com également.

QUELQUES TEMPS FORTS

MARDI 27 SEPTEMBRE
19H30 : Concert d’ouverture de MB14
20H : Cérémonie d’ouverture
21h : Projection du premier court métrage d’Olivier Nakache et Éric Toledano

Avant-première de la nouvelle série OCS «Septième ciel», une création de Clémence Azincourt, réalisée par Alice Vial – En présence de l’équipe du film // Pathé Bellecour

MERCREDI 28 SEPTEMBRE
10h-12h : Le café des réalisatrices en présence de Jessica Palud, Pauline Seigland, … // Showroom Made.com
14H30 : Masterclass de Adrien Bretet
Thème : Du court au long métrage // Pathé Bellecour
21h : Showcase privé de Joyce Jonathan // Showroom de la marque Made.com

JEUDI 29 SEPTEMBRE
11H : Grande masterclass sur les genres cinématographiques en présence de Julien Séri
17h : Présentation du film Venise n’existe pas en hors compétition en présence d’Ana Girardot
21h : Showcase privé de la French Fuse // Showroom de la marque Made.com

VENDREDI 30 SEPTEMBRE
14H30 : Conférence de presse du Jury
15h : Interviews du Jury et des cinéastes en compétition
21h : Showcase privé de Naïka // Showroom de la marque Made.com

SAMEDI 1er OCTOBRE
12h : Défilé AirFrance sur les 10 derniers uniformes de la marque, dont ceux créés par les couturiers Dior, Balenciaga, Georgette Renal, etc.
19h30 : Cérémonie de clôture // Pathé Bellecour
21h : Soirée de gala // Institut Paul Bocuse

Share This: