LONGINES EQUITA LYON – CONCOURS HIPPIQUE INTERNATIONAL 2019 – FEI Dressage World CupTM Grand Prix Freestyle

ISABELL WERTH CONSERVE SA COURONNE

Les tribunes étaient combles pour assister au FEI Dressage World CupTM Grand Prix Freestyle presented by FFE Generali. Au-delà d’un plateau de cavaliers de grande qualité, il faut dire que tout le public attendait le duel entre la reine du dressage allemand, Isabell Werth, compétitrice la plus médaillée au monde, tout sport confondu, et la prodige britannique, Charlotte Dujardin, revenue en fanfare hier avec sa victoire dans le FEI Dressage World CupTM Grand Prix presented by CREARA avec sa prometteuse Mount St John Freestyle.

7 : DUKE OF BRITAIN : WANDRES Frederic

Après une première partie d’épreuve marquée par la très bonne performance de l’Allemand Frederic Wandres sur Duke of Britain, créditée d’une note finale de 80.015%, le plaçant en tête au provisoire, il aura fallu attendre la reprise d’Isabell Werth pour franchir la barre des 80. À l’issue d’une représentation très rythmée et réglée au millimètre, le couple, habitué de Lyon, a atteint la superbe note de 87.090%. Le ton était donné.

Dernière à s’élancer, Charlotte Dujardin aura maintenu le suspense jusqu’au bout de l’épreuve. Sur une musique inspirée de La Reine des Neiges, l’élève de Carl Hester n’aura pas réussi à rattraper sa rivale. Avec 83.925%, elle prend néanmoins une deuxième place sur le podium tant convoité de cette étape de Coupe du monde.

« Après le tour d’honneur d’hier, la jument était un peu tendue. Aujourd’hui, avec la foule, je crois qu’elle a cru que c’était à nouveau une remise des prix quand nous sommes rentrées en piste. Mon boulot a été de la rassurer. J’ai senti quelques fautes sur le carré, mais je suis très fière d’elle. Je suis persuadée que c’est une jument d’avenir et qu’elle sera difficile à battre quand elle aura gagné en expérience. C’est aussi pour cela que je suis sur le circuit. Je vais participer à l’étape d’Olympia à Londres, ce qui sera un nouveau test, puis fin janvier à Amsterdam avec, bien sûr, La Vegas et la Finale de le Coupe du monde FEI de dressage comme objectif, fin avril », a expliqué la dauphine de l’épreuve.

14 : MOUNT ST JOHN FREESTYLE : DUJARDIN Charlotte

Avec ce nouveau sacre, Isabell Werth porte désormais à quatre le nombre de ses victoires consécutives sur la piste lyonnaise (cinq en tout).

« Je suis vraiment contente et très fière d’Emilio. C’était la deuxième fois que je faisais la Reprise Libre en Musique sur cette musique et j’aime beaucoup cette reprise. Je pense qu’on va dans le bon sens. J’ai trouvé fantastique que le public se mette à battre des mains en rythme avec la musique. On a vraiment une super compétition ici », s’est réjouie la grande gagnante du jour.

10 : EMILIO : WERTH Isabell

Derrière les deux reines de la discipline, le jeune Allemand Frederic Wandres a insisté sur le haut niveau du plateau de l’étape :

« En voyant la liste des engagés, j’ai été à la fois impressionné et impatient. Je suis très fier de me classer derrière Isabell Werth et Charlotte Dujardin aujourd’hui. Avec mon cheval, nous avons grandi et progressé ensemble. Petit à petit, nous avons engrangé de l’expérience. Aujourd’hui, il se donne vraiment à 200%. Je pense que nous avons de belles pages à écrire ensemble. »

Du côté des Français, on peut saluer la prestation d’Anne-Sophie Serre, très remarquée pour une première participation à ce niveau. En effet, avec 76.180% à l’arrivée, les juges ont donné à la Provençale la meilleure note française de l’épreuve, devant Morgan Barbançon sur Sir Donnerhall II Old (76.070%) et Stéphanie Brieussel sur Amorak (69.735%), respectivement neuvième et treizième.

« C’est une première pour la jument, mais aussi pour moi d’être sur un tel concours avec des cavaliers aussi renommés. Je me suis sentie un peu jetée dans le grand bain et j’étais donc très impressionnée. Actuelle a commencé les Grands Prix à la fin de l’été. Je la connais bien car nous l’avons eue à l’âge de 5 ans, et j’ai participé avec elle aux épreuves Jeunes Chevaux. C’est la jument des premières fois et j’espère faire un grand bout de chemin avec elle », s’est enthousiasmée la Française.

À l’issue de la conférence de presse, Sylvie Robert, présidente de GL events Equestrian Sport, s’est réjouie de l’épreuve et de l’engouement du public pour l’événement :

« D’abord je tiens à remercier la FEI de sa confiance en nous accordant l’organisation de cette étape. Je remercie également nos partenaires, la FFE et Generali, ainsi que les cavaliers exceptionnels présents sur ce concours. Les reines du dressage ont marqué cette étape, mais pas seulement. Je suis contente de la présence des cavaliers français et que nous puissions les accompagner dans le grand bain. Aujourd’hui, nous avons enregistré un record de fréquentation sur le salon. C’est la première fois de l’histoire de Lyon-Eurexpo que les parkings du site sont saturés. Cela montre l’engouement de tout notre public pour le dressage et pour l’événement. J’espère que les cavaliers, les propriétaires, mais aussi exposants sont satisfaits, et que nous pourrons encore nous améliorer pour continuer sur cette belle voie. »

10 : EMILIO : WERTH Isabell

1 – Isabell Werth (GER) et Emilio : 87.090%

2 – Charlotte Dujardin (GBR) et Mount St John Freestyle : 83.925%

3 – Frederic Wandres (GER) et Duke of Britain : 80.015%

8 – Anne-Sophie Serre (FRA) et Actuelle de Massa : 76.180%

Photos, copyright #EquitaLyon

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *