Archives pour la catégorie Lyon culture

Hermès présente les films EMPREINTES SUR LE MONDE

La projection privée des films EMPREINTES SUR LE MONDE à Lyon, c’était le jeudi 13 juin dans un lieu insolite, l’Institut Lumière !

En présence du Directeur général en charge de la gouvernance et du développement des organisations d’Hermès Olivier Fournier, du Directeur du magasin Hermès de Lyon Xavier d’Escayrac, et du réalisateur Frédéric Laffont.

Regards sur les actions d’Hermès en matière de développement durable.

Projection suivie d’un débat riche en enseignements et animé par Hélène de Talhouët.

Hermès a invité le cinéaste et documentariste Frédéric Laffont, lauréat du prix Albert Londres, à poser son regard sur le rapport de la maison parisienne à l’artisanat durable et responsable, l’un des piliers de l’entreprise depuis sa création, en 1837.

De récit en portrait, de voyage en rencontre, Frédéric Laffont se laisse porter par les gestes, les hommes, les lieux… Qu’ils évoquent, par exemple,

  • l’emploi et l’ancrage territorial à travers l’implantation d’une maroquinerie à Montbron (France)
  • la formation et la transmission des savoir-faire liés à la fabrication de cravaches et de kits de dressage dans un atelier à Sorède (France)
  • ou encore la préservation d’une technique unique de marbrage de la soie à Kyoto (Japon)

les films de Frédéric Laffont donnent à voir l’empreinte positive que la maison parisienne souhaite laisser sur le monde.

Ainsi, ces différentes histoires racontent comment Hermès s’attache à créer des objets qui traversent le temps, et à tisser des liens avec ceux qui l’entourent. En d’autres termes, comment la maison Hermès construit sa relation avec l’environnement et la société, qu’elle définit comme le rapport au monde de l’artisan.

 

Collection Empreintes sur le monde

Avec un regard plein d’humanisme, Frédéric Laffont laisse libre cours à sa caméra en se mettant dans les pas de la maison :
.
« C’est une collection de courts-métrages documentaires réalisés en liberté, fragments d’un univers plusieurs souvent méconnus, qui ne sont qu’éclats d’un seul et même monde, souligne le cinéaste. Des êtres qui a priori semblent éloignés les uns des autres, sont unis par des liens invisibles. »
.
Se piquer de curiosité, se laisser porter par les gestes et les lieux, pousser la découverte jusqu’au bout du monde…
Notre rapport au développement durable se donne à voir dans cette collection Empreintes sur le monde.

Hong Kong, Chine

Pousser la porte de l’un des quinze ateliers de réparation d’Hermès à travers le monde revient à pénétrer dans l’antre de magiciens escamotant le temps qui passe. A Hong Kong, au 22ème étage d’une tour du quartier Admiralty où ils ont posé leurs outils, Christelle, Farid et Alexandre réservent leurs meilleurs tours à des objets qui ont du vécu. Ni vu ni connu, ces artisans chevronnés formés dans les maroquineries françaises rendent sa jeunesse à un sac aimé, changeant une poignée, travaillant un point de couleur ou jouant du point sellier. Restaurer, réparer, tel est leur métier.

Tokyo, Japon

Son Kelly patiné aux nuances sombres transporte, avec ses menus trésors, le souvenir de sa mère. Et les pages de l’agenda qu’elle se procure une fois par an chez Hermès se couvrent, jour après jour, du journal qu’elle tient depuis l’âge de 4 ans. Un luxe intime, à la fois transmission et récit.

Londres, Royaume-Uni

Hermès collabore avec des artistes comme l’illustratrice anglaise Alice Shirley, pour interpréter la beauté et la richesse de la planète et lui rendre hommage, à travers motifs ou imprimés.

Paris, France

Dessins placardés au mur, prototypage, essais… Au Cinquième étage du 24 Faubourg, l’atelier de Laurent Goblet, sellier chez Hermès depuis quarante ans, a pris des airs de bureau d’étude pour la création de la selle Arpège avec la championne allemande de dressage Jessica Von Bredow-Werndl. D’un trait, d’un arrondi, d’une ligne, la selle rêvée se dessine. Fine et légère, elle saura se faire oublier, contrairement à certaines pièces de musée. Arçon, siège, quartiers, sanglons, tout est question d’équilibre dans ce métier enfourché par Hermès depuis plus de 150 ans.

Sorède, France

Des centaines d’habitants de Sorède, dans le sud de la France, ont tressé fouets et cravaches en bois de micocoulier, jusqu’à ce que l’automobile et les tracteurs ne prennent le pas sur le cheval. Un atelier travaille encore ce bois souple et résistant au pied des Albères, au sein d’un établissement ouvert aux personnes en situation de handicap mental. Hermès lui confie la fabrication de toutes ses cravaches et kits de dressage. C’est la garantie, pour ces objets, de traverser le temps.

Kyoto, Japon

Après des années de recherche, c’est à Kyoto qu’a été retrouvée cette technique du marbrage de la soie, à partir de pâte d’amidon teinte dans la masse puis comprimée. L’entreprise Kyoto Marble de la famille Nose en est dépositaire.

Pantin, France

On les reconnaît à leur blouse blanche, qui leur vaut le surnom de « blouse brothers ». Ce sont les frères Prudhomme, Lionel et André, contremaîtres à la maroquinerie de Pantin. Plus que l’habit, leurs gestes affûtés par une quarantaine d’années de maison en font des mentors à la parole d’or, au regard attentif au moindre détail. IIs transmettent ainsi aux artisans selliers les secrets de finitions impeccables, les exigences du sac parfait.

Londres, Royaume-Uni

Sous les 320 mètres de béton de la Trellick Tower, s’épanouit la Goldfinger Factory. Dans ce « West London » défavorisé, les matières premières délaissées du quartier sont transformées en or. De jeunes gens deviennent des apprentis doués, avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès. Bois et tôles de récupération se métamorphosent en meubles design. Un projet social centré sur le style.

Kongussi, Burkina Faso

Posez la marmite à l’envers sur le sol et tracez son contour. Puis prenez une termitière vivante, de la paille et du crottin d’âne pour obtenir le matériau réfractaire d’un four écologique. À Kongussi, au Burkina Faso, l’association Tiipaalga enseigne aux femmes comment construire ces foyers économes en bois, moins polluants et améliorant les conditions de vie. Une idée parmi l’ensemble des initiatives soutenues localement par Hermès à travers le fonds Livelihoods.

Montbron, France

La Tardoire serpente au milieu des près, des vaches limousines paressent. Dans son décor de carte postale, Montbron versait dans l’oubli. L’installation de la maroquinerie Hermès a changé la vie des 2 200 habitants de la commune charentaise depuis 2015. Des familles s’installent à nouveau, l’école retrouve des enfants, la vie associative reprend. Une renaissance.

Empreinte d’Hermès sur…

Hermès emploie 13 500 hommes et femmes, dont 4 500 artisans, la première profession représentée dans la maison. Ce pays de la main se transforme et recrute en permanence. Former, transmettre, développer, assurer bien-être, santé et solidarité… Notre ambition est d’accompagner l’accomplissement de chacun.
.
Hermès s’attache à sublimer, dans une vingtaine de métiers, les plus belles matières offertes par la nature. Les gestes de nos artisans respectent cuirs, soie, étoffes, bois, cristal et métaux précieux. Préserver, optimiser, revaloriser, tracer… Notre devoir est de faire un usage pérenne de ces ressources.
.
Hermès possède 41 manufactures en France, sur 52, et compte plus de 300 magasins dans le monde. La proximité avec les fournisseurs, les partenaires et les territoires se cultive sur le terrain. Fertiliser, mailler, rénover, s’engager… Notre rôle d’entreprise citoyenne est de créer des liens durables.
.

Frédéric Laffont

Frédéric Laffont est un reporter et cinéaste documentariste français. Auteur-réalisateur de plus d’une soixantaine de films documentaires, il a reçu de nombreuses distinctions, dont le Prix Albert Londres en 1987. Il a créé l’agence de presse Interscoop et la société de production de longs-métrages Albert Films. En 2011, il a réalisé Les Mains d’Hermès, sur les différents métiers artisanaux de la maison parisienne. Il dirige Camera Magica, une maison de production de films documentaires créée en 2008.

Hermès

Depuis la fondation d’hermès en 1837, six générations d’artisans entreprenants et passionnés contribuent au développement de nouveaux marchés en transmettant à leurs héritiers le culte de la belle matière, du savoir-faire d’excellence, l’amour des beaux objets faits pour durer, ainsi qu’une volonté constante d’innovation.
Hermès est dirigé par Axel Dumas, gérant depuis 2013, Pierre-Alexis Dumas en est le directeur artistique général. Ils sont tous deux membres de la sixième génération de la famille fondatrice.

Humanisme et poésie

J’ai adoré cette collection de courts métrages, et j’ai découvert un travail emprunt de poésie. Hermès, c’est une vision humaniste de la vie !
Maison du futur par ses valeurs et par ses créations, le modèle artisanal est au coeur d’Hermès !

L’artisanat, c’est la transmission

Partager les fruits de son succès en rendant au monde ce qu’il nous donne, est au coeur de la Maison Hermès. Avec ces différentes histoires, Hermès laisse une empreinte positive sur le monde. J’y ai découvert le concept d’économie de gestes. Chacun d’eux est utile, ils servent le rêve du créateur.

« Le luxe est ce qui se répare »

Hermès, c’est en même temps la tradition parfaite et l’innovation permanente
Un grand MERCI à « Julie » de la boutique Hermès Lyon pour cette magnifique invitation !
.

Share This:

PRIX LUMIERE 2019 & PRÉ-PROGRAMME

10e

anniversaire

LUMIERE2019

GRAND LYON FILM FESTIVAL

12/20 OCTOBRE

 

Le Prix Lumière

Depuis 2009, le Prix Lumière récompense une personnalité du cinéma pour l’ensemble de son œuvre et pour le lien qu’elle entretient avec l’histoire du cinéma.

Cette personnalité est ainsi célébrée dans la ville natale du Cinématographe Lumière, Lyon, et à l’endroit même où il a été inventé : rue du Premier-Film.

Remis chaque mois d’octobre lors du festival Lumière, en présence de nombreux artistes et de 3 000 spectateurs dans la grande salle du Centre de Congrès de la Cité internationale, le Prix Lumière se distingue par la qualité de ses lauréats mais aussi son impact médiatique.

Sa portée internationale et la prestigieuse liste des récipiendaires lui ont donné vocation à devenir, malgré son existence récente, un « Prix Nobel » du cinéma.

« C’est devenu un des plus grands honneurs décernés dans le monde entier en quelques années, souvent comparé à un Prix Nobel du cinéma. », a-t-on pu lire dans la presse.

 

Clint Eastwood fut le premier à le recevoir, le 17 octobre 2009.

Il a été suivi de

  • Milos Forman (Tchécoslovaquie),
  • Gérard Depardieu (France),
  • Ken Loach (Royaume-Uni),
  • Quentin Tarantino (États-Unis),
  • Pedro Almodóvar (Espagne),
  • Martin Scorsese (États-Unis),
  • Catherine Deneuve (France),
  • Wong Kar-wai (Hong Kong)
  • Jane Fonda (États-Unis).

 

Le Prix Lumière de 2009 à 2018

 

Francis Ford Coppola

Prix Lumière 2019

Créé par Thierry Frémaux, le Prix Lumière est une distinction qui repose sur le temps, la reconnaissance et l’admiration, pour exprimer notre gratitude aux artistes du cinéma qui habitent nos vies.

Il a été inspiré, entre autres, par la venue en 1992 de Joseph L. Mankiewicz à Lyon qui, quelques secondes après son arrivée, avait voulu connaître l’emplacement exact où Louis Lumière posa sa caméra pour tourner La Sortie des Usines.

Posant ses pieds à l’endroit précis, il ferma les yeux et s’écria : « Merci Lumière ».

Depuis, des centaines de cinéastes sont passés par la rue du Premier-Film, devenue un « lieu-monde » et une mémoire retrouvée de l’histoire du cinéma.

Le festival Lumière se tiendra du samedi 12 au dimanche 20 octobre à Lyon et dans sa Métropole.

Organisé chaque année par l’équipe de l’Institut Lumière, et soutenu par la Métropole de Lyon et la Région Auvergne Rhône-Alpes, ainsi que par de nombreux partenaires privés, le festival Lumière s’est imposé en dix ans comme un rendez-vous important qui honore la vitalité du cinéma mondial et s’adresse à un public qui, en 2018, a culminé à 185 000 personnes dont 129 000 spectateurs dans les salles de cinéma.

En 10 ans, le festival Lumière a déjà accueilli 1 300 000 spectateurs.

Le pré-programme

Lumière 2019

Premiers éléments de programme

Voici les premiers éléments du programme du festival Lumière 2019. Il sera complété dans les deux mois qui viennent et prendra alors son visage définitif fin aout. Tous les détails seront communiqués à la fin août 2019.

Prix Lumière Francis Ford Coppola

 

Rétrospectives

  • Cinéma français : André Cayatte
  • Forbidden Hollywood, les années Warner

Événements

  • Avant-première mondiale de la copie reconstituée et restaurée de La Roue d’Abel Gance en ciné-concert
  • Le dernier film français muet : Dans la nuit de Charles Vanel en ciné-concert et en copie restaurée.
  • Souvenir de Dominique Laffin, à l’occasion de la sortie du livre de Clémentine Autain, Dites-lui que je l’aime.
  • Hommage à Georges Romero avec la ressortie de sa trilogie Zombies en exclusivité et en copies restaurées

Les premiers invités

  • Daniel Auteuil
  • Marina Vlady
  • Bong Joon-Ho

(liste non exhaustive)

Marché International du Film Classique

Hommage à l’éditeur-distributeur américain Criterion, en présence de son Président Peter Becker.

Édition

Deux livres seront l’objet de séances spéciales :

  • Amis américains de Bertrand Tavernier Nouvelle édition (Institut Lumière / Actes Sud).
  • Sterling Hayden, l’irrégulier : Inauguration du livre de Philippe Garnier (La Rabbia)

 

Nuit cinéma

Trilogie : Le Parrain à la Halle Tony Garnier

Mon festival à moi

  • Chaplin en ciné-concert à la Halle Tony Garnier : L’Émigrant et autres courts métrages.
  • Du cinéma pour toute la famille dans les salles de Lyon et de sa Métropole.

 

10e anniversaire

Dix ans de Prix Lumière

 

Nouveauté ! Lumière Classics

Désormais un jury sera invité à commenter et juger deux sections :

– Une sélection des belles restaurations de l’année

– Compétition de documentaires sur le cinéma

 

Grandes projections

Le rendez-vous immanquable des amateurs de grands films sur grands écrans, immenses classiques ou chefs-d’œuvre plus contemporains, qui ont marqué l’histoire du cinéma, comme par exemple, La Grande évasion de John Sturges, qui ressort en copie restaurée.

 

Par ailleurs, un « best of » de dix ans de programmation sera proposé.

 

Trésors des archives

Des films rares et des curiosités proposés par les archives et cinémathèques du monde entier.

 

Master Class

  • Tous les après-midis à la Comédie Odéon, les invités d’honneur de Lumière 2019 évoqueront leur carrière et échangeront avec le public.
  • Tous les matins à la Villa Lumière, pour les professionnels du cinéma et les cinéphiles, pour parler technique, restauration, histoire du cinéma.
  • Le vendredi 18 octobre, master class du Prix Lumière au Théâtre des Célestins.

 

Exposition photos

Une série d’expositions photos sur le cinéma dans divers lieux de la ville.

 

Trois prix pour honorer les professionnels

  • Prix Bernard Chardère
  • Prix Raymond Chirat
  • Prix Fabienne Vonier

 

Actions sociétales du festival Lumière

  • Quinzaine de l’intégration en lien avec la Préfecture du Rhône et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et en lien avec des associations comme Forum Réfugiés : une soixantaine de personnes intégrées aux équipes de bénévoles, avec cinq entreprises associées dont EDF et Adéquat, partenaires du festival, qui proposent chaque année à l’issue du festival des stages, des contrats en alternance et des postes salariés.
  • Opération enfants malades, en collaboration avec l’association Rêve de cinéma, l’hôpital Femme Mère Enfant, le Centre Léon Bérard, les hôpitaux Saint-Joseph et Saint-Luc et cette année l’hôpital du Vinatier.
  • Le cinéma en prison : une projection sur grand écran dans la maison d’arrêt de Corbas présentée par un invité, accompagnée par la diffusion sur le canal interne de la prison de films projetés pendant le festival.
  • Opération bas carbone : comme chaque année, le festival Lumière et l’ONF élaborent un projet de reboisement avec une plantation expérimentale d’essences nouvelles, sur une commune de montagne du Chablais. C’est le 19e projet Bas carbone du festival Lumière en Auvergne-Rhône-Alpes. Le premier avait été d’apporter une contribution à la reconstruction du Refuge du Goûter. De surcroit, il sera proposé aux festivaliers de calculer leur empreinte carbone liée au festival et de compenser en participant au projet de plantation

 

Quelques chiffres

Le festival Lumière, c’est…(Chiffres de l’édition 2018)

  • 9 jours de festival• 424 séances de cinéma
  • 190 films• 185 000 festivaliers
  • 60 lieux impliqués dans toute l’agglomération
  • des expositions, des rencontres avec des professionnels…
  • 4 892 accrédités publics dont 2 562 accrédités « – de 25 ans »
  • Plus de 1 500 personnalités et professionnels du cinéma
  • 6 730 scolaires• 830 bénévoles : étudiants, actifs, personnes en recherche d’emploi, retraités
  • 90 000 auditeurs de Radio Lumière
  • 130 personnalités du cinéma ayant présenté des films

 

Un budget de 4 millions d’euros financé à 70% par des ressources propres et à 30% par les pouvoirs publics.

Les ressources propres ont atteint 70% du budget contre 41% en 2009 et permettent de financer le développement du festival depuis 9 ans tout en préservant des prix publics bas afin de permettre l’accès du festival au plus grand nombre.

 

Les partenaires publics

  • La Métropole de Lyon
  • La Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Le CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée) pour le Marché International du Film Classique

 

La dimension économique et sociale du festival

  • Une centaine d’emplois créés : agents d’accueil et de billetterie, logisticiens, chauffeurs, techniciens, projectionnistes, ainsi que tous les postes liés à la dimension territoriale du festival, à l’accueil des invités, à la coordination de l’événement et des grandes soirées…
  • 43 lieux de projection dont 36 salles de cinéma associées au festival sur toute l’agglomération et qui perçoivent la moitié des recettes réalisées en leur sein
  • La participation à la formation des plus jeunes avec une vingtaine de stagiaires, d’étudiants en contrat d’alternance intégrés à l’organisation du festival et 34% de bénévoles de 18-25 ans
  • Le soutien de près de 75 entreprises et particuliers mécènes et sponsors• Une participation à l’économie et à l’emploi au niveau régional avec 349 entreprises fournisseurs
  • Une ouverture particulière aux jeunes entreprises pour les prestataires du festival• Des commerçants lyonnais, des hôtels (1 800 nuits), des restaurants (environ 10 000 repas) accueillant le public et les professionnels pendant 9 jours
  • Un travail en partenariat avec une trentaine d’associations dans le domaine de l’insertion sociale et professionnelle

 

#Lumiere2019

Share This:

Séance de clôture de la 10e édition du Festival Lumière

La séance de clôture de la 10e édition du Festival Lumière, c’est le dimanche 21 octobre à 15h à la Halle Tony Garnier !

Les Raisins de la colère de John Ford

 Avant-première de la copie restaurée 4K
En présence de Jane Fonda qui rendra hommage à son père

Continuer la lecture de Séance de clôture de la 10e édition du Festival Lumière 

Share This:

Trilogie « Le Seigneur des anneaux » au Festival Lumière

Pour la 10e édition du festival Lumière, rendez-vous ce soir à la Halle Tony Garnier pour la Trilogie « Le Seigneur des anneaux » !

La grande saga épique de Peter Jackson, qui a marqué une date dans le cinéma fantastique au début des années 2000, lauréate de 17 Oscars, sera projetée dans sa version longue, conçue par le cinéaste, à la Halle Tony Garnier le samedi 20 octobre à 19h, pour la nuit du festival Lumière.

Adaptée du chef-d’œuvre de J.R.R. Tolkien, longtemps considéré comme impossible à transposer à l’écran, produite à la fin des années 1990 par New Line Cinema, après que Miramax Films eu envisagé puis abandonné ce projet, la trilogie marque aussi la reconnaissance du néo-zélandais Peter Jackson (Bad Taste, Braindead, Créatures célestes), désormais l’un des cinéastes les plus importants d’Hollywood.

Le casting réunit Elijah Wood, Viggo Mortensen, Ian McKellen, Christopher Lee, Orlando Bloom et Liv Tyler.

Cette saga au budget record de 285 millions d’euros est aujourd’hui considérée comme l’un des projets les plus ambitieux de l’histoire du cinéma.

Projetés sur l’écran géant de la Halle Tony Garnier, pour un public de 5 000 spectateurs, les trois films seront accompagnés de nombreuses animations. Une restauration légère et un bar à bière seront disponibles. Au matin, un café et un croissant seront offerts aux spectateurs. Et pour s’accorder quelques pauses dans ce marathon, un dortoir géant sera installé derrière l’écran.

 

Les nuits cinéma du festival Lumière avaient déjà rendu hommage au genre fantastique

  • en 2011 avec la nuit de la science-fiction
  • en 2014 avec la nuit Alien
  • et en 2017 avec la nuit « Dans l’espace ».

Parmi les autres nuits à succès :

  • la nuit « musique et cinéma »
  • la nuit de la comédie américaine
  • la nuit Monty Python
  • et la nuit « Bande de potes »

Rendez-vous mondial du cinéma classique, le festival Lumière fête cette année sa 10e édition.

Il se tient dans Lyon et sa métropole du 13 au 21 octobre. Il honorera cette année la légende hollywoodienne Jane Fonda, qui recevra ce soir le 10e Prix Lumière, succédant à

  • Clint Eastwood
  • Milos Forman
  • Ken Loach
  • Gérard Depardieu
  • Quentin Tarantino
  • Pedro Almodovar
  • Martin Scorsese
  • Catherine Deneuve
  • Wong Kar-wai

Share This:

FESTIVAL LUMIERE 10è édition ! COUP D’ENVOI

Comme annoncé, Claude Lelouch est l’invité d’honneur de la soirée d’ouverture du 10è FESTIVAL LUMIERE, demain à 17h30 à la Halle Tony Garnier (Lyon). Il sera entouré pour cette occasion de nombreux invités parmi lesquels Jean-Paul Belmondo et Richard Anconina, les deux héros du film ITINERAIRE D’UN ENFANT GÂTE !

On a hâte de vous retrouver samedi 13 octobre pour le COUP D’ENVOI du RENDEZ-VOUS MONDIAL DU CINEMA CLASSIQUE !

Le Festival Lumière 10è édition aura lieu du 13 au 21 octobre à Lyon et sa Métropole, et le Prix Lumière sera décerné cette année à JANE FONDA !

Pour tout savoir sur le Festival et accéder au programme, c’est ici : festival-lumière.org

 

Share This:

FÊTE DES LUMIERES 2016 Lyon – LES LUMIGNONS

LES LUMIGNONS DU CŒUR :  UNE FÊTE SOLIDAIRE

Dans l’esprit originel de la Fête des Lumières, chaque 8 décembre les Lyonnais et les visiteurs sont invités à faire un geste de générosité avec l’opération des Lumignons du cœur. Continuer la lecture de FÊTE DES LUMIERES 2016 Lyon – LES LUMIGNONS 

Share This:

FÊTE DES LUMIERES 2016 Lyon – INCANDESCENS

PLEINS FEUX : La Fête des Lumières s’inscrit toujours dans des sites emblématiques  de la ville. La place des Terreaux et la cathédrale Saint-Jean sont deux lieux phares, attendus par tous au fil des années.

Joseph Couturier et Yann Nguema, du groupe ez3kiel livreront ainsi chacun dans leur style des installations étincelantes. Un nouveau lieu historique est investi cette année : les flammes s’empareront en effet du théâtre gallo-romain de fourvière pour offrir un ballet lumineux qui viendra embraser l’obscurité préservée du lieu. Continuer la lecture de FÊTE DES LUMIERES 2016 Lyon – INCANDESCENS 

Share This:

FÊTE DES LUMIERES 2016 Lyon – FONTAINE D’ÉTOILES

La lumière reste une source inépuisable pour magnifier le patrimoine urbain. Avec la Fête des Lumières, Lyon révèle ses joyaux architecturaux grâce à l’illumination subtile des plus beaux bâtiments de la ville. Venez découvrir la simulation de LASER MOVEMENT, Place des Jacobins ! Continuer la lecture de FÊTE DES LUMIERES 2016 Lyon – FONTAINE D’ÉTOILES 

Share This:

FÊTE DES LUMIERES 8 . 9 . 10 DEC. – LYON

Cette année, la Fête des Lumières aura lieu sur 3 jours. Elle se déroulera du jeudi 8 au samedi 10 décembre 2016, sur une plage horaire restreinte, de 20 heures à minuit. Pour tout savoir sur l’évènement, c’est ici ! Continuer la lecture de FÊTE DES LUMIERES 8 . 9 . 10 DEC. – LYON 

Share This:

ROBO’LYON pour la 2nde fois au concours international de robotique !

Pour cette 26ème édition de la FRC, 70 000 lycéens du monde entier vont relever un défi : construire un robot en 6 semaines du 9 janvier au 23 février 2016 répondant à un cahier des charges précis. Pour la deuxième fois dans l’histoire du concours, la France sera représentée par une équipe de lycéens lyonnais appelée ROBO’LYON. Continuer la lecture de ROBO’LYON pour la 2nde fois au concours international de robotique ! 

Share This: